rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

Etats-Unis France Pollution

Publié le • Modifié le

Ouragan Harvey: Arkema inculpé aux Etats-Unis pour pollution

media
Le feu dans l'usine inondée du groupe chimique français Arkema à Crosby, au Texas, le 31 août 2017. REUTERS/Adrees Latif

La filiale américaine du groupe chimique français Arkema est inculpée par la justice américaine pour être à l'origine d'un nuage toxique déclenché par l'ouragan Harvey en août 2017. Deux des dirigeants de l'usine sont également mis en cause.


L'ouragan Harvey a causé en août 2017 de fortes inondations au Texas. A l'usine chimique Arkema située près de Houston, l'absence d'électricité a interrompu la réfrigération de certains produits hautement inflammables qui ont explosé entrainant l'émanation d'un nuage toxique.

La justice américaine poursuit donc la filiale américaine du groupe chimique français, le PDG de cette filiale et le responsable de l'usine en cause. Arkema disposait bien de procédures de sécurité en cas d'intempéries, mais elles se sont avérées insuffisantes face à l'ouragan Harvey.

L'entreprise pourrait, si elle est jugée responsable, se voir infliger une amende d'un million de dollars et ses deux dirigeants jusqu'à 5 ans de prison. Arkema s'étonne de cette inculpation, car l'autorité américaine de sécurité chimique à l'issue d'une longue enquête avait conclu que le groupe avait fait ce qu'il fallait face à une catastrophe imprévisible et qui ne s'était jamais produite auparavant.

Le groupe chimique français Arkema spécialisé dans les matériaux plastiques de performance emploie près de 20 000 personnes dans 50 pays.

(Re) lire : Harvey: des fumées toxiques au Texas?

Chronologie et chiffres clés