rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

France Transport Emploi et Travail Syndicats

Publié le • Modifié le

France: semaine décisive pour la réforme de la SNCF, les syndicats font pression

media
Le mouvement de grève doit se poursuivre jusqu'au 28 juin, toujours à raison de deux jours sur cinq. REUTERS/Christian Hartmann

C’est une semaine décisive pour l'avenir du secteur ferroviaire en France. Le gouvernement est décidé à boucler la réforme de la SNCF dans la semaine, mais les syndicats des cheminots résistent. Ils promettent de faire pression sur le gouvernement jusqu'au bout pour obtenir quelques concessions supplémentaires et de peser sur les derniers débats parlementaires.


Le premier rendez-vous de la semaine est ce lundi après-midi 11 juin. La Commission mixte paritaire (CMP) doit tenter d'harmoniser le texte final du projet de loi, avant un nouveau passage à l'Assemblée mercredi et au Sénat jeudi.

La fédération SUD-Rail, qui réclame le retrait pur et simple du pacte ferroviaire, appelle à défiler ce lundi matin entre les deux chambres.

Les syndicats continuent d'afficher leur unité, mais les divergences tactiques et celles de fond s'accentuent. Les centrales espèrent arracher quelques garanties supplémentaires. Deux nouveaux épisodes de la grève perlée sont prévus, mardi et mercredi, puis dimanche et lundi prochains.

Pour l'intersyndicale, mardi est un jour de colère cheminote. Elle attend une participation massive pour maintenir la pression sur le gouvernement et le patronat du rail. Tout est encore possible, disent les syndicats, qui espèrent un sursaut proche des 28% de participation obtenu lors de la dernière journée sans cheminots, le 14 mai dernier.

Jusque-là, la mobilisation a permis de faire évoluer le texte, mais cela reste insuffisant, martèle l'intersyndicale. Toutefois, l'Unsa et la CFDT ont laissé entendre qu'en cas d'avancées, elles étaient prêtes à quitter le conflit.

Chronologie et chiffres clés