rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

Etats-Unis Automobile

Publié le • Modifié le

Etats-Unis: les constructeurs automobiles étrangers redoutent de nouvelles taxes

media
La plupart des groupes automobiles étrangers, à l'instar de Mercedes, possèdent au moins une usine aux Etats-Unis. REUTERS/Jason Lee

La menace de la guerre commerciale et de nouvelles taxes sur les importations de voitures entrevue au sommet du G7 ont ravivé les craintes des constructeurs automobiles étrangers. La plupart des groupes automobiles sont implantés aux Etats-Unis. Ils possèdent au moins une usine sur le sol américain. Ces constructeurs y ont investi et continuent d'investir des milliards de dollars, mais ils exportent aussi vers les Etats-Unis.


Malgré leur forte implantation sur le sol américain, les grands groupes automobiles étrangers continuent d’exporter des voitures aux Etats-Unis. L'imposition de nouvelles taxes sur ces importations pourrait peser lourdement sur ce commerce.

En 2017, les Américains ont acheté plus de 17 millions de voitures. Et que près de la moitié de ces véhicules ont été importées. Principalement du Mexique et du Canada, mais aussi du Japon. Autre constat : depuis le début de l'année, la part des voitures produites et vendues aux Etats-Unis est en baisse.

Ce sont les groupes étrangers qui dominent de plus en plus l'industrie automobile locale. En 2017, Ford, General Motors et Fiat Chrysler, surnommés les « Big Three », de Detroit ont vu leur parts de marché américain chuter à 44 %.

Stratégie à revoir

Et s'il faut croire les experts, cette tendance à la baisse va se poursuivre. Alors que leurs concurrents européens et japonais augmentent leur main-d'œuvre américaine et installent de nouvelles usines.

Ils devront sans doute revoir leur  produire plus localement, et diminuer leurs importations - pour faire face à une nouvelle barrière douanière des Etats-Unis.

Chronologie et chiffres clés