rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

Irlande Etats-Unis Nouvelles technologies

Publié le • Modifié le

Economie: Apple renonce à construire son centre de données en Irlande

media
Le logo d'Apple imprimé sur le drapeau irlandais. REUTERS/Dado Ruvic

L'abandon de cet investissement intervient alors que la firme à la pomme est confrontée à un imbroglio fiscal dans ce pays. Dublin et Apple se sont mis d'accord pour collecter 13 milliards d’euros d’avantages fiscaux jugés indus par l’Union européenne. L'annonce par Apple de l'abandon de plan de construction de son centre de données est une surprise pour le gouvernement irlandais.


Dévoilé en 2015, le projet d'un gigantesque centre de données devait coûter 850 millions d'euros à Apple. Problème : la construction avait été prévue sur la zone rurale du comté de Galway, sur la côte ouest de l'Irlande, une zone dotée d'une forêt. Trois particuliers avaient alors déposé un recours afin de protéger cette forêt, mais aussi pour contester la viabilité énergétique du site.

Selon eux, le centre pourrait utiliser jusqu'à 6% de la production nationale d'électricité. De son côté, la multinationale assurait qu'elle fonctionnerait avec des sources d'énergie «propres et renouvelables».

La justice irlandaise avait donné son feu vert au début des travaux, avant d'affirmer à deux des plaignants qu'ils pouvaient faire appel devant la Haute Cour de justice. L'affaire risquant de finir devant le Cour de justice de l'UE, Apple a décidé de renoncer à son projet plutôt que de subir des retards.

Le gouvernement irlandais regrette cette décision, mais compte bien sur d’autres projets d'Apple, source d'investissement et de créations d'emplois dans son pays.

Le groupe continue le développement d'un autre de ces centres de données européens, situé au Danemark.

Chronologie et chiffres clés