rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

France Transport Syndicats Entreprises Questions sociales

Publié le • Modifié le

Air France: un coût de 170 millions d'euros pour sept jours de grève

media
Un quart des vols n'est pas assuré sur Air France mardi et mercredi 10 et 11 avril 2018. REUTERS/Regis Duvignau

La grève à la SNCF est en pause, jusqu'à vendredi. Les salariés d'Air France, eux, reprennent la leur : les syndicats du groupe appellent à cesser le travail aujourd'hui (mardi) et demain. De 35 à 36% des salariés de la compagnie aérienne française sont en grève, selon la direction et les syndicats et un quart des vols n'est pas assuré. Les salariés d'Air France demandent des augmentations de salaire, et ils en sont à leur sixième jour de grève. La direction d'Air France a chiffré le coût de ce mouvement à 170 millions d'euros.


170 millions d'euros pour sept jours de grève. Les quatre premiers ont eu lieu depuis le mois de février, les deux autres sont ceux de ce mardi et demain mercredi, dont le coût a été anticipé par la direction. Celle-ci communique sur cette estimation pour mettre la pression sur les syndicats et les inciter à suspendre leur mouvement.

Les onze organisations de défense des salariés -pilotes, hôtesses, stewards et personnels au sol- en sont loin : la grève leur coûte de l'argent à eux aussi, puisque les salariés ne sont pas payés lorsqu'ils débraient. Surtout, l'insatisfaction des usagers et l'impact économique sur l'entreprise sont justement les leviers de leur mouvement. L'intersyndicale a d'ailleurs déjà programmé quatre nouvelles journées de grève d'ici la fin du mois.

Les salariés d'Air France sont parmi les mieux payés des compagnies aériennes mondiales, mais leurs salaires n'ont pas évolué depuis sept ans. Ils demandent dont un rattrapage et une augmentation de 6%, compte tenu des bons résultats d'exploitation de l'entreprise qui sont passés d'un milliard à 1 milliard et demi d'euros entre 2016 et 2017.

Des revendications disproportionnées pour la direction, qui a décidé d'appliquer cette année une augmentation générale de 1%.

Air France a bien prévenu tout le monde, mais n'a pas trouvé de solution
Le désarroi des usagers de Roissy 11/04/2018 Écouter

Chronologie et chiffres clés