rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

Maroc Afrique du Sud Finances Entreprises

Publié le • Modifié le

Saham vend ses branches assurances pour se transformer en fonds d’investissement

media
Moulay Hafid Elalamy, ministre marocain de l'industrie et de l'économie numérique. ERIC PIERMONT / AFP

Le sud-africain Sanlam a dépensé près de 850 millions d’euros pour prendre le contrôle de l'un des plus gros assureurs en Afrique, le Marocain Saham Finances. Présent dans 26 pays du continent à travers 35 compagnies d'assurance Saham Finances est un poids lourds du secteur. Le sud-africain, qui pèse déjà 16 milliards de dollars en bourse, va devenir incontournable dans l'assurance en Afrique.


Le groupe marocain Saham cède son pôle Finances pour la somme record de 9,6 milliards de dirhams (presque 850 millions d’euros). Un véritable coup de tonnerre dans un microcosme financier marocain peu habitué à des opérations d'une telle ampleur.

C’est le sud-africain Sanlam, déjà détenteur de 46,6 % du capital de Saham Finances, qui rachète les 53,4 % restants, dont les 13 % détenus par le français Wendel.

Il devient avec cette opération le propriétaire d’un poids lourd de l'assurance en Afrique, qui détient 35 compagnies d'assurances réparties dans 26 pays, notamment en Afrique de l'Ouest. Alors que le marché de l’assurance est en plein boom, Sanlam entend ainsi en devenir l'acteur majeur du continent.

Saham devient un fonds d’investissement

Quant à la compagnie marocaine fondée par le célèbre Moulay Hafid Elalamy – actuel ministre marocain de l'industrie et de l'économie numérique – elle va se transformer en fonds d'investissement panafricain, selon un communiqué diffusé par le groupe. L’argent de la vente du pôle Finances va servir à financer des acquisitions dans les métiers d'avenir, en particulier dans l'industrie du numérique.

Chronologie et chiffres clés