rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

France Edouard Philippe Emirats Arabes Unis Commerce et Echanges

Publié le • Modifié le

Edouard Philippe à Dubaï: «La France change»

media
Le Premier ministre français Edouard Philippe a vanté dimanche à Dubaï la «grande transformation» à l'oeuvre selon lui en France. Dubaï, le 11 février 2018. REUTERS/Christopher Pike

Le Premier ministre Edouard Philippe a mis en avant les transformations en cours en France de nature à attirer les investisseurs. Il s'exprimait dimanche devant les responsables économiques publics et privés réunis au sommet économique de Dubaï, le « Davos du Golfe ».


La France a entrepris sa « grande transformation » depuis l'arrivée d’Emmanuel Macron à l'Elysée, a soutenu le Premier ministre au sommet économique de Dubaï. Le gouvernement veut instaurer un cadre favorable aux investissements et aux entreprises, et notamment à ceux en provenance des Emirats.

Pour cela les réformes prennent deux directions : la diminution de la fiscalité, inévitable et irréversible, selon Edouard Philippe. Et la modification du droit du travail qui dope l'attractivité de la France en prouvant aux investisseurs qu'on peut produire bien et beaucoup dans l'hexagone.

Les Emirats arabes unis sont les 2e investisseurs de la région du Golfe en France, après le Qatar. Et la France souhaite que cette présence, concentrée dans les investissements immobiliers, puisse se diversifier.

Ces financements extérieurs seraient les bienvenus dans l'économie réelle, productive et créatrice d'emplois. A l'exemple du premier fonds d'investissement franco-émirien créé en 2014 pendant le quinquennat de François Hollande, entre la Caisse des Dépôts et la compagnie de développement Mubadala, société d'investissement du gouvernement d'Abou Dhabi, l'un des Emirats arabes unis.

Chronologie et chiffres clés