rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

Etats-Unis Finances Fiscalité

Publié le • Modifié le

Etats-Unis: Janet Yellen quitte la Fed en laissant une économie en bonne forme

media
La présidente de la Fed Janet Yellen quitte la banque centrale à la fin de la semaine. REUTERS/Jonathan Ernst

Aux Etats-Unis, Janet Yellen a présidé mercredi 31 janvier son dernier comité de politique monétaire. Elle quitte samedi la présidence de la banque centrale américaine (Fed) et passe le relais à Jerome Powell. Après quatre années à la tête de la Fed, Janet Yellen a réussi sa mission. Elle laisse une économie américaine en bonne forme.


Première femme à avoir dirigé la Fed, Janet Yellen a orchestré la sortie de la politique ultra accommodante de l’après-crise. Et tout cela sans provoquer de crack monétaire.

Fin 2015, Janet Yellen tranche en faveur d’une hausse de taux d’intérêt, la première depuis 2006. D’autres suivront de manière progressive, aujourd’hui le loyer de l’argent se situe entre 1,25 et 1,50%.

Janet Yellen décide, aussi, de couper le robinet à liquidités en arrêtant d’acheter des bons du Trésor et des actifs immobiliers sur les marchés. Plus de quatre mille milliards de dollars ont été injectés dans les circuits financiers.

Et au terme de son mandat, Janet Yellen a donc rempli le double objectif de la Fed : viser le plein emploi et la stabilité des prix. En dehors de l’inflation, tous les voyants sont au vert pour les Etats-Unis, le taux de chômage est stable autour de 4% et la croissance est repartie.

Mais avant de partir, Janet Yellen laisse un message d'avertissement. Sans citer directement la réforme fiscale de Donald Trump, elle s'est déclarée, devant le Congrès, très inquiète des perspectives d'alourdissement de la dette américaine.

Chronologie et chiffres clés