rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

Royaume-Uni Logement

Publié le • Modifié le

A Londres, plus d'une personne sur quatre vit dans la pauvreté

media
Au total, 3,3 millions de personnes vivent dans la pauvreté à Londres (illustration). BEN STANSALL / AFP

Selon un rapport annuel de l'association britannique Trust for London, publié ce lundi 9 octobre, plus d’une personne sur quatre vit dans la pauvreté à Londres. La plupart de ces personnes fragilisées ont pourtant un emploi, mais leur bas salaire a stagné alors que leur loyer a explosé ces dernières années.


Au total, 3,3 millions de personnes vivent dans la pauvreté à Londres. Près de 40 % d'entre elles travaillent. Mais leur salaire est très faible. Un célibataire en situation de pauvreté gagne à peine 650 euros par mois. Et une famille de quatre enfants vit avec seulement 1 500 euros mensuels, selon l'association Trust for London.

Alors que ces salaires bas n'ont pas augmenté, les prix des loyers, eux, ont explosé ces dernières années. Les loyers de la capitale anglaise sont parmi les plus chers au monde : plus de 2 000 euros par mois en moyenne, reconnait une agence immobilière britannique.

Connus pour être élevés dans le parc immobilier privé, les loyers le sont devenus aussi dans le social. Les loyers des logements sociaux ont ainsi augmenté de 30 % ces cinq dernières années, plus que ceux du privé.

Plusieurs raisons expliquent cette situation tendue. La demande en logement est en hausse constante, tandis que l'offre est bloquée par une restriction des aménagements urbains. De plus, les investissements étrangers dans l'immobilier et des années de spéculation effrénée ont gangréné le marché foncier de Londres.

Chronologie et chiffres clés