rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

Arabie saoudite Emirats Arabes Unis Bahreïn Qatar Oman Koweït Commerce et Echanges

Publié le • Modifié le

La TVA sera introduite dans les pays du Golfe

media
L'introduction de la TVA fera grimper les prix, le taux d'inflation pourrait atteindre les 4%. AFP/Amer Hilabi

Des pays du Golfe vont introduire la TVA. Les premiers qui se sont décidés à la pratiquer sont l'Arabie saoudite et les Emirats arabes unis. Recommandée par le Fonds monétaire international  (FMI) pour assainir les finances publiques, l'instauration de cet impôt indirect constituerait une véritable rupture avec le passé.


La notion même d'impôt est pratiquement inconnue dans les pays du Golfe qui agissent comme des Etats-providence. Mais la baisse des revenus pétroliers et l'augmentation des déficits budgétaires pourraient forcer ces pays à changer.

La TVA entrera en vigueur dès le 1er janvier prochain en Arabie saoudite et aux Emirats arabes unis. Bahreïn, le Koweït, Oman et le Qatar auront toute l'année 2018 pour le faire. De l'ordre de 5%, la TVA devrait être appliquée à la majorité des biens et des services.

Il était temps, estiment les spécialistes. Avec la chute des prix du pétrole, les finances des pays du Golfe se sont retrouvées dans le rouge. Leurs revenus ne sont pas suffisants, et ce malgré les mesures d'austérité, telles que le gel des salaires, la réduction des subventions ou encore la hausse des prix de l'électricité et du carburant.

L'introduction de la TVA fera mécaniquement grimper les prix. Et le taux d'inflation pourrait atteindre les 4%. Ce qui devrait durement affecter des millions d'expatriés aux revenus faibles ou moyens, notamment des travailleurs venus d'Asie.

Chronologie et chiffres clés