rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

Chine

Publié le • Modifié le

Pékin attend fébrilement le taux de croissance chinoise au 2e trimestre 2017

media
Un projet de construction pharaonique dans le centre financier de Pékin, photographié le 25 mai 2017. GREG BAKER / AFP

Le chiffre officiel de la croissance économique chinoise au deuxième trimestre 2017 sera rendu public lundi 17 juillet. On s'attend à un ralentissement, en raison des efforts du gouvernement pour limiter l'endettement.


L'investissement à crédit dans l'immobilier et les infrastructures depuis plusieurs années font craindre l'éclatement d'une bulle financière en Chine. Les investissements risqués alimentent la croissance, mais font aussi courir un danger à l'économie tout entière.

Déjà, fin mai, l'agence de notation Moody's a infligé à la Chine sa première dégradation de note en 28 ans, en raison de l'augmentation de l'endettement du pays. Pour enrayer le phénomène, le gouvernement tente de restreindre les prêts bancaires et les achats immobiliers.

→ À relire : La croissance chinoise n'a jamais été aussi faible depuis 1990

Par ailleurs, les revenus des ménages progressent moins vite, ce qui pèse sur la consommation. On s'attend donc à une croissance de 6,8 % au 2e trimestre, contre 6,9 % au premier trimestre, avec un objectif de croissance d'environ 6,5 % sur l'ensemble de l'année 2017.

Le gouvernement chinois est toutefois limité dans ses marges de manœuvre : pas question de réduire trop brutalement la voilure alors que se profile un rendez-vous politique important pour les autorités en place. A la fin de l'année se tiendra en effet le prochain congrès du Parti communiste (PCC).

Chronologie et chiffres clés