rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

Etats-Unis Commerce et distribution

Publié le • Modifié le

Le géant Amazon rachète Whole Foods, le numéro un du bio aux Etats-Unis

media
Whole Foods compte 460 supermarchés aux Etats-Unis, au Canada et en Angleterre. REUTERS/Carlo Allegri

Amazon, dont les bénéfices ont quadruplé en 2016, rachète les supermarchés bio Whole Foods pour 13,7 milliards de dollars, ont annoncé ce vendredi 16 juin les deux groupes dans un communiqué commun.


Des millions de personnes apprécient les produits des supermarchés Whole Foods parce qu'ils font du « manger sain quelque chose d'amusant », a déclaré Jeff Bezos, le patron d'Amazon.

Fondé il y a 40 ans à Austin dans l'Etat du Texas, Whole Foods est pionnier et numéro un du commerce bio aux Etats-Unis. Il totalise 460 magasins aux Etats-Unis, au Canada et en Angleterre. Mais le groupe a perdu des clients face à la concurrence de nouveaux marchés aux prix plus compétitifs. Pour survivre, il doit se restructurer. Amazon s'en chargera.

Cette opération est le plus gros investissement d'Amazon qui lorgne sur un marché alimentaire évalué à 600 milliards de dollars, selon certains économistes. Mais ce marché est bouleversé par les nouvelles habitudes de consommation des Millennials, ces jeunes entre 17 et 35 ans. Amazon a d'ailleurs déjà investi dans la livraison de nourriture avec AmazonFresh, au grand dam des supermarchés traditionnels.

En rachetant Whole Foods, Amazon confirme sa volonté de devenir incontournable, tous secteurs confondus. Le géant américain s'est aussi lancé dans la production de séries et de films, dans le cloud informatique, les drones, et bientôt la livraison de voiture.

Chronologie et chiffres clés