rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
  • Football: Le Paris Saint-Germain remporte la Coupe de France face à Angers (1-0)

France Facebook Justice

Publié le • Modifié le

Données personnelles: la Cnil met Facebook à l'amende

media
La Cnil reproche notamment à Facebook de ne délivrer aucune information immédiate aux internautes sur leurs droits et sur l'utilisation qui sera faite de leurs données. Pixabay

En France, Facebook devra payer une amende de 150 000 euros pour manquements dans sa gestion des données des utilisateurs. La Cnil, la Commission nationale informatique et libertés, a infligé au réseau social sa sanction pécuniaire maximale. Facebook devrait y survivre, le groupe pèse plus de 400 milliards de dollars en Bourse. Il a quatre mois pour faire appel.


Facebook procède à une collecte massive de données personnelles à des fins de ciblage publicitaire. Le réseau trace aussi à leur insu les internautes. Voilà deux des six manquements constatés par la Cnil.

La commission en janvier 2016 avait donné trois mois au géant américain pour se mettre en conformité avec la loi française, un délai renouvelé une fois, sans résultats. Elle reconnaît que les utilisateurs peuvent maîtriser l’affichage de la publicité ciblée, en revanche, déplore la Cnil, ils ne peuvent pas s’opposer à la combinaison massive de leurs données, et Facebook ne fournit aucune information immédiate aux internautes sur leurs droits et sur l'utilisation qui sera faite de ces données.

La Cnil a décidé de la sanction maximale en raison du nombre important d’utilisateurs en France, ils sont en effet 33 millions. Facebook a indiqué prendre connaissance de la décision, décision avec laquelle le mastodonte se déclare « respectueusement en désaccord ».

Chronologie et chiffres clés