rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
  • Russie: la banque centrale du pays renfloue Promsviazbank, neuvième banque russe
  • Industrie: LafargeHolcim va réorganiser la structure de sa direction
  • Airbus: le président exécutif Tom Enders ne va pas renouveler son mandat en 2019

Chine Emploi et Travail

Publié le • Modifié le

Après une année 2016 morose, la croissance chinoise repart à la hausse

media
La croissance chinoise a rebondi au premier trimestre 2017, grâce notamment à une hausse des investissements dans les infrastructures. REUTERS/Aly Song

La croissance économique chinoise accuse un rebond au premier trimestre 2017 après avoir connu l'année dernière sa plus faible progression du PIB en 25 ans. Investissements, production industrielle, consommation des ménages, tous les voyants sont au vert.


Les investissements repartent à la hausse en Chine, notamment dans les infrastructures, secteur soutenu par la dépense publique qui progresse de plus de 20% sur un an.

A cela s'ajoute la bulle immobilière qui gonfle toujours, alimentée par la spéculation qui fait s'envoler les prix dans les grandes villes. Le secteur du bâtiment en bénéficie pleinement.

Pente ascendante

La production industrielle est aussi sur une pente ascendante, à près de 8% d'augmentation en un an, beaucoup plus que ce que prévoyaient les analystes.

De plus, la consommation des ménages, longtemps négligée par les autorités avant qu'elles n'en fassent un élément du rééquilibrage de l'économie, répond désormais aux sollicitations. Les ventes au détail ont progressé en mars de plus de 10%, après une hausse de 9,5% en janvier et février.

Rythme soutenu

Là encore, la réalité dépasse les prévisions. Au total, avec une croissance au premier trimestre de 6,9%, la Chine affiche le rythme de croissance économique le plus soutenu depuis la fin de l'année 2015.

Chronologie et chiffres clés