rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
  • Pakistan: au moins cinq morts dans une attaque suicide contre une église, selon les autorités
  • Aéronautique: deuxième vol réussi pour le C919, moyen-courrier rival chinois d'Airbus et Boeing (CCTV)
  • Espace: une fusée «Soyouz» s'envole vers la station spatiale internationale (ISS) avec trois astronautes à bord

France Entreprises Crise économique Bernard Cazeneuve

Publié le • Modifié le

Fermeture de Whirlpool: Cazeneuve apporte son soutien à une région sinistrée

media
Les employés de Whirlpool à Amiens quittent l'usine, le 24 février 2017, après l'annonce de sa fermeture, en juin 2018. FRANCOIS NASCIMBENI / AFP

Le Premier ministre s'est rendu à Amiens dans le nord de la France jeudi 16 mars. Bernard Cazeneuve y a signé un plan de 220 millions d'euros pour le développement de la région, touchée ces dernières années par plusieurs fermetures d'usines : Goodyear, Continental et bientôt Whirlpool. L'entreprise a décidé de délocaliser la fabrication de ses sèche-linge en Pologne. Les salariés ont rencontré le cabinet du Premier ministre dans la matinée et ils ont manifesté dans la foulée pour demander des garanties à l'Etat.


L'usine Whirlpool, qui compte 290 salariés, doit fermer ses portes en 2018. « Le gouvernement veillera à ce que Whirlpool tienne ses engagements », a rappelé Bernard Cazeneuve en faisant allusion à la recherche d'un repreneur et ajoutant qu'il « faudra assurer la réindustrialisation ».

Il n'a plus que trois mois à faire, qu'est-ce qu'il en a à faire de nous, franchement ? C'est des belles paroles, mais que voulez-vous qu'il fasse ? Moi je ne crois pas aux miracles, j'en ai jamais vu.
Les salariés partagés sur les promesses de Cazeneuve 17/03/2017 - par Alice Pozycki Écouter

Chronologie et chiffres clés