rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
Urgent
Etats-Unis: mort de Jerry Lewis, humoriste et acteur américain très populaire, à l'âge de 91 ans, à Las Vegas

Italie Transport

Publié le • Modifié le

Alitalia prévoit de supprimer 2400 postes

media
La compagnie aérienne italienne Alitalia veut également réduire de 25% le salaire de ses pilotes et de 32% celui de son personnel navigant. ALBERTO PIZZOLI / AFP

Sans surprise, la compagnie aérienne italienne Alitalia prévoit de supprimer 20% de ses effectifs et de réduire les salaires de près d'un tiers. Les chiffres ont été annoncés par les syndicats, qui ont appelé à la grève le 5 avril.


Deux mille quatre cents suppressions de postes sont prévues : 2 000 à terre et 400 parmi les personnels navigants. Cela représente un cinquième des effectifs d’Alitalia, qui compte au total 12 000 employés. Le groupe italien veut également réduire d'un quart les salaires des pilotes et de 32 % celui des hôtesses de l'air et des stewards.

Fragilisé par la concurrence des vols low cost, l’avionneur italien perd de l'argent depuis des années. Il a été racheté à 49 % in extremis il y a deux ans par Etihad Airways, la compagnie des Emirats. Alitalia devait revenir à l’équilibre, mais il est toujours en chute libre avec une perte de 460 millions d’euros l’année dernière.

Un énième programme de restructuration avait conclu que, pour être rentable, l’entreprise italienne devait économiser un milliard de dollars d’ici 2019 tout en augmentant ses recettes de 30 %, via des offres plus compétitives. Annoncé il y a plusieurs mois, ce nouveau plan est jugé inacceptable par les syndicats qui appellent à la grève le 5 avril.