rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
  • Etats-Unis: Washington veut que la Corée du Nord revienne «sur le chemin du dialogue» (ministres)
  • Turquie: suspension de plus de 9100 policiers accusés de lien avec Gulen (officiel)
  • Les forces kurdes appellent à une zone d'exclusion aérienne dans le nord de la Syrie (communiqué)

Etats-Unis Donald Trump Finances

Publié le • Modifié le

L’état désastreux des infrastructures américaines

media
Dans la ville de Detroit dans l'Etat du Michigan, des quartiers entiers sont laissés à l'abandon. © RFI/Romain Lemaresquier

Aux Etats-Unis, l'équipe Trump peaufine un vaste programme d'investissements promis par le président américain qui entend dégager 1 000 milliards de dollars pour rénover les infrastructures américaines. Mais les Etats devront y mettre du leur. Ils auront trois mois pour présenter leurs projets, car les besoins sont énormes. Dans son dernier rapport, la Société américaine du génie civil pointe la dégradation des infrastructures américaines.


« Quant à nos infrastructures, elles sont dans un état inquiétant », a dit Norma Jean Mattei, la présidente de la Société américaine du génie civil (American Society of Civil Engineers, ASCE). Et pour les remettre à niveau, il faudrait quatre fois plus que ce que promet le président, s'alarment les auteurs du rapport 2017.

Tous les quatre ans, la Société américaine du génie civil (American Society of Civil Engineers, ASCE) publie un rapport dans lequel elle évalue l’état des infrastructures nationales. Des notes qui vont de A à F leur sont attribuées. Depuis 1998, la note moyenne ne dépasse pas D+. « Un écart s’est installé entre les investissements et les besoins réels de travaux de maintenance et de rénovation », estime l’ASCE. « Une question se pose : quel sera le futur de l’économie américaine dans le cadre de ces infrastructures classées D+ », conclut-elle.

Le réseau national électrique, le système d'assainissement d'eau, les écoles publiques, les aéroports, les routes, les autoroutes, les ponts, mais aussi les parcs et les espaces de loisirs se trouvent dans un état lamentable, du point de vue de la sécurité et du fonctionnement. Tous les secteurs qui impliquent les équipements publics manquent cruellement d'argent pour améliorer leur service. Un manque évalué à 4 000 milliards et demi de dollars sur les dix prochaines années.

Depuis 1998, la note moyenne attribuée par l'ASCE aux infrastructures américaines ne dépasse pas D+ sur l'échelle qui va de A à F. Aucun secteur n’a reçu la note A. Les transports nécessiteraient le plus d'investissement. Des travaux de maintenance et de rénovation des routes sont évalués à 90 milliards de dollars. Le rail est le seul secteur qui s'en sort aux Etats-Unis (la note attribuée B). Les entreprises privées du fret y ont investi près de 30 milliards de dollars en 2015.

Chronologie et chiffres clés