rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

Publié le • Modifié le

NBA: Houston donne une leçon à Golden State

Par AFP
media
James Harden des Houston Rockets face aux Golden State Warriors en finale de conférence Ouest des play-offs NBA, le 16 mai 2018 à Houston Getty/AFP

Stephen Curry et Draymond Green méconnaissables, les Rockets redoutables d'efficacité à trois points et survoltés: Houston a asphyxié Golden State 127 à 105 mercredi pour relancer la finale de la conférence Ouest des play-offs NBA.

Les Rockets n'ont pas fait de détails et ont pris leur revanche sur les Warriors qui les avaient battus 119 à 106 dans leur salle lundi lors du match N.1.

Vexés, James Harden et ses coéquipiers ont pris le large dès la fin du 1er quart-temps (26-21) et n'ont plus été inquiétés par une bien pâle équipe de Golden State.

Les Warriors ont bu la tasse durant la 2e période et n'ont pas trouvé de réponse face au barrage de tirs à trois points des Rockets qui ont marqué 10 tirs primés avant la pause, pour un total de 16.

De leur côté, les champions en titre ont multiplié les ballons perdus (15, tous avant la pause), tandis que Curry (7 pts à la pause, pour un total de 16, 7 sur 19 au tir), Green (6 pts, 4 ballons perdus) et Klay Thompson (8 pts), étaient dans un mauvais jour.

L'avance de Houston a grimpé jusqu'à 18 points (60-42).

"On a été plus agressifs et plus appliqués que lors du premier match, il fallait absolument qu'on remporte ce match N.2", a expliqué Chris Paul qui dispute sa première finale de conférence.

Seul Kevin Durant (38 pts) est parvenu à empêcher une déroute de son équipe.

- "On leur a donné confiance" -

Il l'a même ramenée à dix points (64-54), mais grâce à Harden (27 pts), Paul (16 pts) et TJ Tucker (22 pts), Houston reprenait ses aises et comptait 16 points d'avance (95-79) à l'issue du 3e quart-temps.

Les Warriors ont perdu pied dans le dernier quart-temps et leur entraîneur Steve Kerr a rapidement rappelé ses cadres sur le banc pour les ménager en vue du match N.3 qui aura lieu dimanche à Oakland.

"On leur a donné confiance en perdant trop de ballons et en leur donnant des shoots faciles, mais il faut les féliciter, ils ont très bien joué, ils ont été plus physiques et plus confiants que lors du premier match", a observé Kerr.

"A ce niveau, entre deux équipes aussi talentueuses, ce qui fait la différence, c'est l'agressivité et l'envie de gagner, ils étaient au-dessus de nous dans ces registres", a-t-il souligné.

"Ils ont tous haussé leur niveau de jeu alors qu'on était un peu plus lent, moi le premier", a abondé Curry.

Rockets et Warriors sont désormais dos à dos une victoire partout, avant les deux prochains matches qui auront lieu à l'Oracle Arena où Golden State est invaincu depuis le coup d'envoi des play-offs.

"On sait que ce n'est jamais facilé de gagner là-bas, mais on a prêt", a assuré Harden qui a appris peu avant le coup d'envoi qu'il faisait partie sans surprise des trois finalistes pour le titre de meilleur joueur de la saison (MVP).

Le vainqueur de ce duel, présenté comme la finale avant la lettre, sera opposé pour le titre NBA à Cleveland ou à Boston.

Les Cleveland Cavaliers de LeBron James sont menés deux à zéro, avant les matches N.3 et N.4 qui auront lieu samedi et lundi dans leur salle.