rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

Publié le • Modifié le

Angleterre: Captain Pogba et Manchester United ouvrent le bal par une victoire

Par AFP
media
Le milieu de terrain de Manchester United Paul Pogba (g) buteur lors de la réception de Leicester le 10 août 2018 AFP

Manchester United, peu brillant, a lancé sa saison de Premier League sur une victoire vendredi contre Leicester (2-1), grâce notamment à un penalty de son champion du monde Paul Pogba, capitaine des "Red Devils" à Old Trafford.

Le Français a tout de suite récompensé son entraîneur José Mourinho pour lui avoir confié le brassard pour le match d'ouverture du championnat d'Angleterre. Un capitanat qui ressemble à un message fort: le club compte sur lui cette saison malgré les rumeurs l'envoyant à Barcelone.

Et Pogba n'a pas attendu. Dès la 2e minute, Amartey faisait une main dans la surface, Pogba prenait ses responsabilités et plaçait son penalty dans la lucarne de Smeichel (3e).

Pour le reste, le match sera sans doute à oublier pour les "Red Devils". Dans la droite ligne des déclarations de Mourinho réclamant en vain des renforts et s'inquiétant d'une probable saison compliquée, le match a été difficile pour les Mancuniens.

Une fois le but marqué, les Mancuniens ont en effet reculé et sont même passés près de concéder l'égalisation sur un tir de la recrue Maddison, magnifiquement repoussé par De Gea, toujours décisif (30e).

Exceptées ces trois premières minutes à l'avantage de Pogba et sa troupe, ce sont bien les "Foxes" de Claude Puel qui ont dominé la première période, aussi bien en terme de territoire, de possession ou de tirs.

Le second acte est reparti sur de meilleures bases pour l'équipe de José Mourinho, mais, mis à part le tir lointain de Darmian, capté par Smeichel (57) et cette ouverture magnifique de Pogba pour Sanchez, conclue par un tir non cadré de Mata (65), pas grand-chose à se mettre sous la dent avant le deuxième but de Shaw en fin de match (83e).

Outre la victoire, Mourinho pourra toutefois trouver des motifs de satisfaction dans ce premier match.

Ses dirigeants n'ont certes pas trouvé les renforts désirés après avoir fait notamment chou blanc sur le front du défenseur central, mais la charnière Lindelöf-Bailly a très bien tenu le coup.

Sa recrue vedette, Fred, a réussi son premier match. Au four et au moulin, le milieu défensif brésilien ne s'est pas ménagé à Old Trafford.

Et puis, son jeune arrière gauche Shaw, tellement critiqué la saison passée, a redoré son blason en inscrivant le deuxième but mancunien, d'une superbe reprise dans un angle fermé.

Heureusement, car Vardy, entré en cours de match, a profité d'une mésentente entre De Gea et Bailly pour reprendre le rebond sur le poteau du centre de Pereira (90e+2).