rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

Médias Yémen Culture Visa pour l'image

Publié le • Modifié le

Disclose remporte le Visa d’or de l’information numérique 2019

media
Samuel Bollendorf (à droite), président du jury, a salué une «enquête remarquable». RFI / Anthony Ravera

Le site d’investigation français Disclose s’est vu remettre, jeudi, au festival international de photojournalisme Visa pour l’image, le Visa d’or de l’information numérique. Son enquête révélait l’utilisation d’armes françaises dans la guerre au Yémen.


Le 15 avril, Disclose se lançait en France. Ce site, qui se présentait comme le premier média français d’investigation à but non lucratif, publiait alors des révélations sur l’utilisation d’armes de fabrication française dans la guerre au Yémen, documents « confidentiel-défense » à l’appui. Cette enquête avait même valu à des journalistes et partenaires de Disclose une convocation par la DGSI, les services de renseignements français.

Moins de cinq mois plus tard, ce jeudi 5 septembre 2019, Disclose s’est vu remettre le Visa d’or de l’information numérique au festival international de photojournalisme Visa pour l’image, à Perpignan, dans le sud de la France. Ce prix est soutenu par France Médias Monde, France Télévisions, Radio France et l’Institut national de l’audiovisuel.

A lire aussi : Visa pour l'image, un festival pour se transmettre la flamme du photojournalisme

« L’équipe de Disclose a mené une enquête remarquable sur les ventes d'armes fabriquées et vendues par la France servant à bombarder le Yémen », a déclaré Samuel Bollendorff, président du jury. « La restitution protéiforme de Made in France a trouvé son expression sur le web, mélangeant avec justesse, textes, datas et vidéos, soutenues par le travail du photographe Lorenzo Tugnoli. »

Geoffrey Livolsi, un des fondateurs de Disclose, confie sa satisfaction à RFI : « C’est une reconnaissance de la profession. Pour un tout jeune média, c’est assez exceptionnel et on a encore du mal à réaliser ce qui nous arrive. » Et d’ajouter qu’une des ambitions de Disclose est de « soutenir le photojournalisme en France ». « Les photojournalistes rendent compte tous les jours par leurs photos des réalités du terrain, comme l’a montré le grand reportage photo de Lorenzo Tugnoli sur le Yémen », rappelle-t-il. Le photographe italien expose d’ailleurs actuellement à Perpignan une saisissante série sur ce conflit qui fait rage depuis cinq ans et a des conséquences humanitaires désastreuses sur les populations.

La prochaine enquête de Disclose doit être publiée en décembre 2019. Geoffrey Livolsi se garde bien d’en esquisser le sujet. Tout juste confie-t-il que « ce sera sur la France ».

Le jury a également attribué une mention spéciale à « Passengers », une histoire de l’Europe à travers les migrants, publié par Le Monde, de Cesar Dezfulli et Julia Pascual.

Chronologie et chiffres clés