rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

Cinéma Culture France Théâtre

Publié le • Modifié le

L’infatigable actrice française Maria Pacôme s’est éteinte à 95 ans

media
La comédienne française Maria Pacôme lors d'une répétition pour sa pièce «Eloge de ma paresse» au Gaité Montparnasse, à Paris, le 13 décembre 2002. FRANCOIS GUILLOT / AFP

C’était un visage familier des Français, au cinéma comme au théâtre : la comédienne Maria Pacôme est décédée samedi 1er décembre, à l’âge de 95 ans. Révélée dans les années 1950, elle foulait encore les planches ces dernières années.


Maria Pacôme a 18 ans quand elle abandonne son premier métier de vendeuse de chaussures pour entrer au cours Florent, la prestigieuse école d’acteurs. Elle y croise Danièle Delorme ou Michèle Morgan. Nous sommes dans les années 1940 et c’est dans le style du théâtre de boulevard, très populaire, que Maria Pacôme va se faire connaitre, comme avec la pièce Le Noir te va si bien.

Le plus grand succès au théâtre de Maria Pacôme reste la pièce Oscar dans laquelle un industriel voit s’abattre sur lui toute sorte de calamités, dont la grossesse de sa fille. Dans cette pièce, Maria Pacôme donne la réplique à Louis de Funès, qu’elle retrouvera au cinéma pour un autre triomphe : Le Gendarme de Saint-Tropez.

Au cinéma, cette Parisienne jouera les premiers rôles dans Les Sous doués ou La Crise. Au début des années 2000, elle était remontée sur scène pendant trois saisons, à Paris, pour une pièce dont elle était l’auteur. Le titre étant Éloge de ma paresse : un comble, pour une actrice qui n’a presque jamais cessé de jouer.

Chronologie et chiffres clés