rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
  • Commerce: Washington lance de fausses accusations pour «intimider» les autres (Chine)
  • Maldives: le gouvernement indique reconnaître la victoire de l'opposition à la présidentielle (officiel)
  • Russie: l'opposant Alexeï Navalny a été de nouveau arrêté dès sa sortie de prison (porte-parole)
  • Internet: le moteur de recherche Google, né en septembre 1998, célèbre ses vingt d'ans d'activité
  • Pétrole: l'Opep et ses partenaires interviendront pour éviter la pénurie sur le marché s'ils le jugent opportun, dit l'Arabie saoudite
  • Australie: les travaux ont commencé sur le chantier du deuxième aéroport de Sydney, qui doit être livré en 2026
  • Hong Kong interdit un parti indépendantiste, le Parti national (HKNP), une première depuis 1997
  • Birmanie-Rohingyas: pour le chef de l'armée birmane, l'ONU «n'a pas le droit d'interférer»
  • Guerre commerciale Washington-Pékin: entrée en vigueur des taxes américaines sur 200 milliards de dollars d'importations chinoises

Avignon 2018 Culture

Publié le • Modifié le

[Vidéo] Interview de Thomas Jolly, la star du Festival d’Avignon 2018

Thomas Jolly dans Thyeste. Christophe Raynaud de Lage / Hans Lucas

A 36 ans, il investit la Cour d’honneur du Palais des papes avec sa pièce « Thyeste ». Pour le Festival d’Avignon 2018, Thomas Jolly transforme la tragédie de Sénèque en un spectacle hip et pop qui parle d’aujourd’hui. Il nous confie aussi sa conception d’un Sénèque slamé et nous explique la différence entre Sénèque et Shakespeare.