rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

Cinéma Japon Culture

Publié le • Modifié le

Mort du cinéaste Isao Takahata, le compère de Hayao Miyazaki

media
Le studio d’animation Ghibli a confirmé le 6 avril 2018 le décès du réalisateur Isao Takahata, à l’âge de 85 ans. Ici, en février 2015 lors des Academy Awards à Hollywood. REUTERS/Mario Anzuoni

Le réalisateur japonais de films d’animation, Isao Takahata, est décédé jeudi 5 avril dans un hôpital de Tokyo. Surtout connu pour « Le tombeau des lucioles » et nommé aux Oscars en 2015, Takahata avait 82 ans.


Avec notre correspondant à Tokyo,

Isao Takahata, c’était le compère de Hayao Miyazaki, le Walt Disney japonais. Ensemble, ils ont créé le célèbre studio Ghibli. Et durant un demi-siècle, ils auront fait une trentaine de chefs-d’œuvre : Le château dans le ciel, Pompoko, Princesse Mononoké, Voyage de Chihiro, et bien d’autres...

Succès planétaire

Leur succès planétaire est l’aboutissement d’une histoire où s’entrecroisent le cinéma, la bande dessinée, les cultures japonaises, américaines et européennes. Isao Takahata est connu avant tout pour Le tombeau des lucioles, inspiré par sa propre expérience, enfant de la guerre, des bombardements américains. Contrairement à Hayao Miyazaki, ces films ne portaient pas une signature reconnaissable. Il était avant tout l’homme des grands récits.

Amoureux de la France

Isao Takahata était amoureux de la France, de sa littérature, de Jacques Prévert. Et parce qu’il avait connu la guerre enfant, il se voulait le défenseur de la Constitution pacifiste du Japon, que cherche aujourd’hui à réviser le Premier ministre Shinzo Abe.