rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

Culture France

Publié le • Modifié le

Lens et son Louvre réclament «La Joconde»

media
A Paris, «La Joconde» attire sans cesse les foules. REUTERS

« La Joconde » ira-t-elle au Louvre-Lens ? C'est le souhait de nombreux habitants, et du maire de Lens, dans le Pas-de-Calais. Ils en appellent à Emmanuel Macron. Les supporters lensois ont même déployé une banderole avec le célèbre visage du tableau de Léonard de Vinci, samedi en marge du match de Ligue 2 qui opposait le club à Valenciennes.


« Mona Lisa, le cœur du peuple lensois bat pour toi. » Ce sont les mots que l'on a pu lire sur une des banderoles lensoises, samedi dernier. Une courte vidéo a aussi été mise en ligne par la mairie : « Mona Lisa, l’Artois te tend les bras », « Mona vient, mais viens donc, tu verras, tu seras bien reçue, tu seras bien accueillie… Merci Monsieur le président de la République ! »

450 000 visiteurs en 2017 contre un objectif initial de 500 000, avec La Joconde, le Louvre-Lens deviendrait cette fois-ci intournable. C'est en tout cas l'avis du maire de la ville, Sylvain Robert : « On vient de fêter les cinq ans du musée et ça serait là encore, une autre dimension qui serait donnée, même ponctuellement, à ce musée. C’est surtout le chef-d’œuvre majeur, peut-être qui parle à l’inconscient collectif de tout le monde, qui serait accueilli dans notre territoire. [Ce sera] peut-être aussi un autre regard sur notre territoire, peut-être d’autres perspectives en matière de développement. Que l’œuvre qui n’a quasiment pas quitté Paris vienne chez nous, ça sera un signe, une symbolique forte… »

Un transfert évoqué par la ministre

Le musée part avec un atout : le prêt a été évoqué par la ministre de la Culture Françoise Nyssen. « Si la ministre ouvre la porte, c’est peut-être qu’elle a des éléments que nous n’avons pas et que peut être la faisabilité n’est plus quelque chose de complètement à écarter », poursuit Sylvain Robert.

En effet, les conservateurs au Louvre à Paris ne sont pas favorables à ce séjour lensois. Le châssis de La Joconde est fragile. Son dernier déplacement remonte à 1974, au Japon.

Chronologie et chiffres clés