rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
  • Libye: au moins 22 morts dans un double attentat à Benghazi
  • Davos: Trump rencontrera May, Netanyahu, Kagame (Maison Blanche)
  • Maduro se dit prêt à se présenter à sa réélection à la présidentielle au Venezuela
  • Trump va appeler Erdogan pour évoquer l'offensive turque en Syrie (officiel)
  • Offensive turque en Syrie: Macron dit sa «préoccupation» à Erdogan (Elysée)
  • Libre-échange: Trump juge que les négociations sur l'Aléna «avancent bien»
  • France/Corse: Gilles Simeoni, déçu par l'attitude de l'Etat, appelle à "une grande manifestation" (tweet)
  • Venezuela: le gouvernement convoque une élection présidentielle anticipée avant fin avril

Culture Chine France

Publié le • Modifié le

Le Centre Pompidou à Shanghai officialisé par Emmanuel Macron

media
Le président français Emmanuel Macron et son épouse Brigitte Macron lors de leur visite à L’Ullens Chinese Contemporary Art Centre à Beijing, le 9 janvier 2018. REUTERS/Ludovic MARIN/Pool

Après le Louvre Abou Dhabi, le Centre Pompidou à Shanghai. La France et la Chine ont conclu un partenariat pour établir un Centre d'art contemporain dans la métropole chinoise, a annoncé le 9 janvier le président français Emmanuel Macron en visite en Chine.


Pour la France « la diplomatie des musées » est un atout. Après avoir inauguré le Louvre Abou Dhabi en novembre, le président Macron a apporté avec lui en Chine un beau projet : l'ouverture prochaine d'un Centre Pompidou à Shanghai.

Le projet est en préparation depuis plus d'un an. Initié depuis plus d'un an, il s'est inspiré de l'expérience du Centre Pompidou Malaga ouvert en Espagne en 2015 pour 5 ans renouvelables et qui présente des œuvres du musée parisien contre une redevance d'un million d'euros par an. Le Centre Pompidou qui possède 120 000 œuvres d'art moderne, la deuxième collection au monde après le MOMA à New York mène une intense politique à l'international. Un espace devrait également être créé à Bruxelles en 2020.

Le Centre Pompidou en Chine et des artistes chinois à Paris

Concernant Shanghai, un protocole d'accord a été signé avec le West Bund Group, un groupe public chinois. Le musée français apportera conseil et assistance tout au long de cette collaboration. Cette coopération sera aussi l'occasion pour Beaubourg de montrer à Paris la scène chinoise contemporaine, avec en ligne de mire la possibilité d'acheter de jeunes artistes prometteurs, avant que le marché de l'art ne fasse grimper leurs prix.

Le futur musée est un édifice de 25.000 mètres carrés, conçu par l'architecte britannique David Chipperfield. Il devrait être la locomotive du Shanghai West Bund qui a l'ambition de devenir l'un des plus importants quartiers culturels d'Asie à horizon 2020.

Ce partenariat entre la France et la Chine prévoit également d'organiser une édition des Rencontres photographiques d'Arles dans la ville de Xiamen, dans l'est de la Chine, a annoncé le président Macron, lors d'une déclaration avec son homologue Xi Jinping.

Le défi du Centre Pompidou à Shanghai (Serge Lasvignes, président)

Lire aussi notre entretien avec Serge Lasvignes, président du Centre Pompidou, sur le défi du Centre Pompidou à Shanghai et la stratégie internationale.

Chronologie et chiffres clés