rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

Le blog littéraire de Georges Lory Littérature Livres

Publié le • Modifié le

La supérette impatiente

media
Ivan Vladislavić. Editions Zoe

Roman intraduisible cherche traducteur érudit et inventif. Récompense : un livre très drôle, une performance hors du commun.

Ivan Vladislavić est né à Pretoria en 1957, d’une famille croate aux ascendances irlandaises. Il a grandi entouré d’Afrikaners. Il écrit remarquablement bien en anglais. Son roman le plus pétillant n’est, hélas, pas encore accessible aux francophones.

Le personnage principal, Aubrey Tearle, est un correcteur à la retraite qui traque toutes les haplographies (omission d’une consonne double) ou dittographies (doublement d’une consonne simple). En France, on l’imagine friand de la rubrique A travers la presse déchaînée du Canard.

Il fréquente le café Europa, tenu par Mme Mavrokordatos (Grand-Cœur) et sa faune de petits Blancs. Sa rencontre avec Merle, dame qui souffre de malapropism (comme on dit en anglais pour l’emploi inapproprié des mots), ne le fait pas dévier d’un iota dans sa pratique stricte de l’anglais et tournera court. La mauvaise pratique de la langue, estime Tearle, reflète la perte des valeurs.

Il fait des mots croisés, lance des calembours, écrit aux quotidiens et se gausse des abréviations incongrues dont l’Afrique du Sud raffole. Une épicerie, tenue par des migrants récents, décide de ne plus s’octroyer de pause et d’ouvrir 24 heures sur 24. Ils décident de la baptiser The Restless Supermarket, ce qui signifie la supérette impatiente.

Situé à Hillbrow dans les années 1980 et 1990, le café Europa voit évoluer ce quartier petit-blanc de Johannesburg en une zone noire. La grande bagarre finale n’augure rien de bon. Le monde de Tearle et son anglais pointilleux basculent inexorablement.
Alors, un traducteur francophone va-t-il relever le défi ? Un Suédois et un Néerlandais ont déjà réussi ce pari.

En attendant de vous délecter de ce chef d’œuvre, plusieurs de livres de Vladislavić sont disponibles en français, publiés chez Zoé. Je recommande tout particulièrement l’humour feutré du Banc réservé aux Blancs.

* Ivan Vladislavić. The Restless Supermarket, 2001, réédité en 2014 par And Other Stories Publishing

Retrouvez chaque mardi Le blog littéraire de Georges Lory.