rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

Publié le • Modifié le

Carlos Ghosn, libéré sous caution, juge «cruelles et inutiles» les conditions strictes lui interdisant de voir son épouse

Carlos Ghosn est sorti de prison dans la soirée de jeudi à Tokyo, libéré sous caution mais selon des conditions strictes qui lui interdisent de voir sa femme sans l'autorisation préalable du tribunal. La cour de Tokyo avait à la mi-journée approuvé sa requête, l'ancien grand patron est désormais à l'air libre mais soumis à de strictes conditions: «assignation à résidence, interdiction de quitter le Japon et autres conditions visant à empêcher destruction de preuves et fuite», a précisé le tribunal. Surtout, il n'a le droit de voir son épouse «que si le tribunal approuve une requête» en ce sens, a expliqué son avocat, Me Junichiro Hironaka, à la presse, ce que M. Ghosn a jugé «cruel et inutile».