rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

Sports Malaisie

Publié le • Modifié le

Nageurs israéliens exclus: la Malaisie privée de Mondiaux paralympiques de natation

media
Compétition de natation à Kuala Lumpur, en août 2017. ADEK BERRY / AFP

La Malaisie n'organisera finalement pas les Mondiaux 2019 de natation paralympique. La compétition qui devait avoir lieu l'été prochain vient de lui être retirée par le Comité international paralympique, qui sanctionne son refus d'accueillir les nageurs israéliens.


« Quand un pays hôte exclut des athlètes d'une nation particulière pour des raisons politiques, nous n'avons aucune autre alternative que de chercher un nouvel hôte pour les championnats. ». C'est par ces mots que le président du Comité international paralympique a annoncé que la Malaisie se voyait retirer l'organisation des Mondiaux paralympiques de natation.

Le pays a été choisi en 2017 pour accueillir cette compétition internationale, mais c'est l'arrivée d'un nouveau gouvernement l'année suivante qui a changé la donne. Récemment le Premier ministre et le chef de la diplomatie ont annoncé qu'ils refuseraient d'accueillir les nageurs israéliens, au nom du soutien à la cause palestinienne. Israël avait alors parlé d'une décision « honteuse ». Les deux pays n'entretiennent aucune relation diplomatique.

Les incidents de ce type sont fréquents. En 2018, la Fédération internationale de judo a suspendu un tournoi en Tunisie et un autre aux Emirats arabes unis. Ces deux pays refusant de garantir que les athlètes israéliens pourraient y participer avec leur drapeau et leur hymne national. Les Emirats avaient finalement accepté ces conditions et ont pu accueillir la compétition.