rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

Indonésie Islam Religion Joko Widodo

Publié le • Modifié le

Indonésie: les islamistes manifestent à Jakarta

media
Des dizaines de milliers de musulmans indonésiens ont participé à une manifestation commémorative, ce dimanche 2 décembre à Jakarta. REUTERS/Darren Whiteside

Dans la capitale d'Indonésie, plusieurs milliers d’islamistes se sont donné rendez-vous ce dimanche 2 décembre pour manifester au cœur de la ville. En pleine campagne électorale pour la présidentielle 2019, ils célèbrent l’anniversaire d’une autre manifestation géante qu’ils avaient organisée en 2016, déjà à Jakarta, et qui avait tourné à la démonstration de force.


Avec notre correspondant à Jakarta,  Joël Bronner

Il y a deux ans, la campagne électorale locale, pour prendre la tête de Jakarta, battait son plein. Des centaines de milliers d’islamistes avaient alors déferlé sur la capitale et contribué à la défaite de Basuki Tjahaja Purnama, dit « Ahok », le gouverneur chrétien sortant, qu’ils accusaient de blasphème.

Ce dimanche 2 décembre 2018, en cette date anniversaire, c’est cette fois la campagne pour la tête du pays qui est en cours. Et face aux milliers d’islamistes réunis autour du monument national, Prabowo Subianto, le candidat de l’opposition, a eu droit à sa tribune, lunettes de soleil sur le nez.

« Je ne vais pas parler longtemps, puisque comme vous le savez, je suis candidat à la présidence de la République d’Indonésie. Je dois me conformer aux règles et je n’évoquerai donc pas la politique aujourd’hui et je ne ferai pas non plus campagne », a expliqué Prabowo Subianto sous la clameur.

Sa seule présence, bien sûr, suffit à faire campagne, face au président sortant Joko Widodo. Les islamistes demandent par ailleurs le retour d’exil de l’un de leurs chefs, Habib Rizieq, sur qui pèsent actuellement des charges pénales, consécutives aux manifestations d’il y a deux ans.

►À relire : En Indonésie, une campagne présidentielle qui ressemble à celle de 2014

Chronologie et chiffres clés