rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

Corée du Nord Etats-Unis Corée du Sud

Publié le • Modifié le

Corée du Nord: l'aide humanitaire pâtit des revirements diplomatiques

media
Vue générale de Pyongyang, capitale de Corée du Nord. Katie Garrod/Getty Images

Les Etats-Unis ont refusé ces dernières semaines de donner l’autorisation à des travailleurs de cinq ONG humanitaires américaines de se rendre en Corée du Nord, pour y mener des programmes d’assistance à la population.


Avec notre correspondant à Séoul, Frédéric Ojardias

Washington a interdit à ses ressortissants travaillant pour cinq ONG humanitaires de se rendre en Corée du Nord. Selon les représentants de ces organisations interviewés par le quotidien Wall Street Journal, c’est le secrétaire d’Etat Mike Pompeo qui a pris cette décision.

Pompeo entendrait ainsi faire pression sur Pyongyang, alors que les pourparlers nucléaires patinent depuis juin. Dans le passé, les Etats-Unis ont souvent lié les envois d’aide alimentaire aux négociations nucléaires en Corée du Nord.

Le Programme alimentaire mondial, le PAM, rappelle pourtant que quatre Nord-Coréens sur dix souffrent de malnutrition, et qu’un enfant sur cinq souffre de rachitisme. Le PAM a révélé cette semaine n’avoir reçu que 27 % des donations dont il a besoin cette année pour aider la population du Nord.

Pressions inefficaces

De son côté, le Fonds de lutte contre la tuberculose et la malaria a annoncé en début d’année la fin de son assistance aux patients nord-coréens alors que les besoins sont, là aussi, très élevés. Le pays souffre d’une épidémie de tuberculose, aggravée par la malnutrition chronique.

Lier la distribution d’aide à des questions politiques est une pratique très critiquée par les organisations humanitaires. Le procédé a pour conséquence de priver les victimes d’aide dont elles ont besoin, et il n’est pas efficace, le régime ayant de toute façon toujours fait passer sa survie avant le bien-être de sa population.

Chronologie et chiffres clés