rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

Philippines Catastrophes naturelles Climat Intempéries

Publié le • Modifié le

Un typhon violent frappe les Philippines

media
De fortes pluies ont commencé à s'abattre et les vents sont violent, ici dans la province de Cagayan au nord des Philippines. Reuters

Plus de quatre millions de personnes se trouvent sur sa trajectoire. Mangkhut, qui est annoncé comme le plus gros typhon de l'année, a touché le nord de l'archipel ce vendredi soir.


Avec notre correspondante à ManilleMarianne Dardard 

Mangkhut n'est pas encore considéré comme un supertyphon, néanmoins les autorités sont en alerte maximale aux Philippines. Les évacuations ont commencé il y a plusieurs jours. « Cela fait presque une semaine qu'on se prépare. Nous avons organisé des évacuations préventives et nous attendons à recevoir encore plus de personnes ces prochaines heures », explique Manuel Mamba, gouverneur de la province de Cagayan, la plus au nord de l'archipel.

Sur le littoral, l'onde de tempête, cette élévation soudaine du niveau de la mer provoquée par les vents du typhon poussant en surface, pourrait atteindre jusqu'à 6 mètres de haut. « Lors du dernier gros typhon dans notre région, nous avons eu 14 000 habitations complètement détruites, mais aussi toutes nos récoltes de riz et de maïs. J'espère que cela n'arrivera pas cette fois-ci mais nous nous y préparons », se souvient Manuel Mamba.

Dans la région, toutes les écoles ont suspendu leurs classes, plusieurs vols ont été annulés et il est fortement déconseillé aux pêcheurs de sortir en mer.