rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
  • Israël: les partis arabes soutiennent Gantz pour le poste de Premier ministre

Indonésie Joko Widodo Sports

Publié le • Modifié le

Après les Jeux asiatiques, l'Indonésie veut accueillir les Jeux olympiques

media
Cérémonie de clôture de l'édition 2018 des Jeux asiatiques, dimanche 2 septembre à Jakarta, au stade Gelora Bung Karno. REUTERS/Darren Whitesid

En Indonésie, la cérémonie de clôture a marqué ce dimanche la fin des Jeux asiatiques, après 15 jours de compétition. A l'exception de quelques problèmes de billetterie, le bilan de l'organisation indonésienne sur laquelle pesait un certain nombre de doutes est largement positif. Fort de ce succès, l'archipel s'est porté candidat dès ce week-end à l'organisation des JO de 2032.


Avec notre correspondant à JakartaJoël Bronner

L'ombre d'un instant, Jakarta, qui a co-accueilli les Jeux asiatiques, a connu une trêve dans le trafic incessant qui l'agite et la pollution qui l'étouffe. Et ce, en particulier en raison de limitations strictes de la circulation.

C'est l'un des facteurs qui a favorisé la réussite des Jeux qui viennent de s'achever. Une réussite qui a d'ailleurs fait dire à de nombreux habitants de l'archipel leur fierté d'être Indonésiens.

Pour autant, la flamme des Jeux va-t-elle continuer à brûler en Indonésie ? Celui qui l'espère, c'est le président Joko Widodo. Lors de la cérémonie de clôture, celui-ci s'est exprimé par vidéo depuis l'île sinistrée de Lombok, victime le mois dernier d'une série de séismes meurtriers : « Les Jeux asiatiques de 2018 sont maintenant arrivés à leur terme. Mais l'énergie et l'âme de l'Asie, elles, ne disparaîtront pas. »

Pour le dirigeant apparu dans une mise en scène soignée, entouré de femmes et d'enfants sous une grande tente orange des secours, il s'agit en effet à présent de capitaliser sur ces Jeux et sur la bonne image qu'ils ont véhiculée, à l'heure où débute la campagne pour l'élection présidentielle de 2019.

Dès ce week-end, le président Widodo, qui brigue un second mandat, a d'ailleurs annoncé la candidature du plus grand archipel du monde pour les JO de 2032. Probablement avec l'idée qu'un succès ne vient jamais seul.

Chronologie et chiffres clés