rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
  • Trump confirme le retrait américain d'un traité sur les armes nucléaires avec la Russie
  • Mort de Khashoggi: l'UE exige une enquête complète, que les responsabilités soient établies
  • Nigeria: 55 morts dans des violences intercommunautaires dans le nord (présidence)

Corée du Nord Corée du Sud Etats-Unis Commerce et Echanges ONU

Publié le • Modifié le

Corée du Sud: 3 entreprises soupçonnées d’avoir violé des sanctions contre le Nord

media
Une usine de charbon en Corée du nord. (Illustration). Ed JONES / AFP

Près de deux mois après le sommet de Singapour, le dialogue piétine entre Etats-Unis et la Corée du Nord sur la dénucléarisation. Washington demande du concret. Pyongyang répond qu'il faut assouplir les sanctions. Chacun joue sa partition. En attendant, un rapport des douanes sud-coréennes vient ajouter un chapitre à ce dossier : trois sociétés basées en Corée du Sud sont accusées d'avoir importé l'an dernier des matières premières nord-coréennes possiblement en violation des sanctions de l'ONU imposées à la Corée du Nord.


La cargaison : du charbon et du fer. Le montant : 5,1 millions d'euros. La méthode : celle de gangsters, maquiller le chargement pour éviter les soupçons. Les livraisons partaient de Corée du Nord, s'arrêtaient en Russie où leur origine était modifiée. Les cargaisons étaient alors chargées sur des navires à destination de la Corée du Sud.

Il a fallu dix mois d'enquête aux douanes pour remonter le fil. Les douanes suspectent ces entreprises d'avoir violé les sanctions de l'ONU imposées contre Pyongyang. Les douanes demandent l'inculpation de ces trois entreprises.

La semaine dernière, les Nations unies s'alarmaient du trafic mis en place par la Corée du Nord pour exporter des armes et du carburant. Pour garder la confiance des Etats-Unis, la Corée du Sud va devoir hausser la garde, renforcer les contrôles.

Lors du sommet de Singapour, entre Kim Jong-un et Donald Trump, les Etats-Unis et la Corée de Nord se sont engagés à dénucléariser la péninsule coréenne, mais depuis les deux parties peinent à trouver les termes d'un accord. Washington insiste sur la nécessité de maintenir les sanctions pour faire pression sur Pyongyang pendant la durée des négociations.

Chronologie et chiffres clés