rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

Thaïlande

Publié le • Modifié le

Thaïlande: les 13 jeunes bloqués dans la grotte ont été secourus

media
Toutes les personnes qui étaient bloquées dans la grotte de Tham Luang ont été évacuées, le 10 juillet 2018. REUTERS/Soe Zeya Tun

Les opérations de secours sont terminées en Thaïlande dans la grotte de Tham Luang. Toutes les personnes bloquées ont pu être évacuées. Trois jours ont été nécessaires à l'équipe de secouristes pour sortir les 12 enfants et leur jeune entraîneur de football coincés dans une grotte en partie inondée.


Les douze enfants et leur entraîneur ont enfin pu quitter la grotte. Les opérations de secours ont duré trois jours. Chaque enfant est sorti accompagné de deux plongeurs professionnels en raison de la difficulté du parcours qui a nécessité de longs passages de plongée. Il a fallu en effet prendre en compte le jeune âge des enfants et leurs conditions physiques mises à mal par ces journées d'attente, dans une cavité, loin de la lumière du jour.

L'entraîneur de football des 12 jeunes a été secouru en dernier comme il l'avait demandé afin de pouvoir prendre soin des enfants jusqu'au bout des opérations. Il aura passé en tout 18 jours dans la grotte.

Les premiers secourus ont été placés sous surveillance médicale mais sont en bonne santé, selon Jesada Chokedamrongsuk, responsable du ministère de la Santé publique. Les derniers enfants vont également passer quelque jours à l'hôpital afin de subir des examens radiologiques et des tests sanguins. Deux garçons qui présentaient des signes de pneumonie ont reçu des antibiotiques et sont dans un état normal, a précisé Jesada Chokedamrongsuk. Un troisième souffre d'une arythmie cardiaque.

« Les 12 Sangliers sauvages [le nom de l'équipe, ndlr] et leur entraîneur ont été extraits de la grotte », ont annoncé avec fierté les commandos de marine thaïlandais sur les réseaux sociaux. 

Il faut dire que l'un d'entre eux a malheureusement perdu la vie en tentant de secourir ces jeunes footballeurs. Il s'agit donc d'un immense soulagement pour ces secouristes mais aussi pour l'ensemble des Thaïlandais qui ont suivi cette triste mésaventure à travers les médias ou les réseaux sociaux. 
 

Chronologie et chiffres clés