rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

Afghanistan Terrorisme Talibans EI

Publié le • Modifié le

Afghanistan: attentat-suicide meurtrier à Jalalabad

media
Au moins dix personnes sont mortes dans l’explosion d’une station-essence à Jalalabad en Afghanistan, le 10 juillet 2018. REUTERS/Parwiz

Au moins dix personnes ont été tuées ce mardi à Jalalabad, la capitale provinciale du Nangahar. Parmi les victimes, huit civils et deux policiers. L’attaque qui visait un poste de police, intervient au lendemain d’une visite express à Kaboul de Mike Pompeo, le chef de la diplomatie américaine. Elle n’a toujours pas été revendiquée.


De notre correspondante, Sonia Ghezali

Le kamikaze s’est fait exploser près d’une station-service qui s'est vite embrasée. Il n'en reste que les murs entièrement carbonisés. Devant, quelques véhicules également calcinés dont un taxi local qui a conservé, par endroits, sa peinture jaune.

Un véhicule des forces de sécurité a été visé, affirme les autorités locales, précisant que l’insurgé a déclenché sa charge près d’un barrage de police de la capitale provinciale du Nangahar.

Dans cette région frontalière du Pakistan, talibans et groupe Etat islamique attaquent régulièrement les forces de sécurité afghanes. Il y a quelques jours, les forces de l’Otan et le gouvernement afghan avaient déclaré avoir repris le contrôle du district de Deh Bala, principal fief de l’EI en Afghanistan, après trois opérations menées par les forces spéciales américaines et afghanes.

Cette attaque intervient au lendemain de la visite du secrétaire d’Etat américain, Mike Pompeo, qui a réaffirmé le soutien des Etats-Unis à la tenue d’un processus de paix. Les autorités afghanes espèrent recevoir un message identique des responsables religieux de plus d’une quarantaine de pays réunis a Jeddah en Arabie saoudite a partir de ce mardi. Le terrorisme est au cœur de cette conférence internationale islamique.

A Kaboul, plusieurs responsables politiques ont exprimé leur attente que les oulemas déclarent illégitime au regard de l’islam le conflit dans lequel est embourbé l’Afghanistan depuis 17 ans, afin de pousser les talibans à rejoindre la table des négociations.

Chronologie et chiffres clés