rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
  • Justice: «chemise arrachée», trois à quatre mois avec sursis en appel pour quatre ex-salariés d'Air France
  • Italie: le président convoque Giuseppe Conte, Premier ministre pressenti, à 15h30 TU (présidence)
  • Le blogueur et journaliste égyptien Waël Abbas a été arrêté au Caire dans la nuit de mardi à mercredi (avocat)
  • Edouard Philippe annule un déplacement en Israël et dans les territoires palestiniens «pour des raisons d'agenda intérieur» (Matignon)
  • La Commission européenne souhaite obtenir de l'Italie «une réponse crédible» sur sa dette publique

Inde Narendra Damodardas Modi

Publié le • Modifié le

Inde: le BJP en passe de s'emparer de l'Etat du Karnataka

media
Des supporteurs du BJP dans les rue de Bengaluru, le 15 mai 2018. REUTERS/Abhishek N. Chinnappa

Le Parti nationaliste hindou du Premier ministre a remporté la majorité des sièges lors des législatives de la région du Karnataka, dans le sud du pays, ce qui pourrait enterrer son opposant du Parti du Congrès à un an des élections nationales.  Mais la partie n'est pas totalement jouée.


Avec notre correspondant à New Delhi, Sébastien Farcis

Le BJP a encore une fois prouvé sa puissance : la forte mobilisation et la bonne organisation de ce Parti nationaliste hindou, soutenu sur le terrain par le Premier ministre, lui a permis de rafler près de 50 % des sièges dans cet Etat du Karnataka. Soit bien plus que le parti sortant du Congrès.

Les chiffres définitifs tomberont en fin de journée ce mardi, et confirmeront si le BJP peut s'emparer de cet Etat de 70 millions d'habitants. 

Ceci marquerait la première victoire dans le sud de l'Inde de ce parti originaire du nord et achèverait le Parti du Congrès.

En effet, le parti traditionnel des Nehru Gandhi ne se retrouverait qu'à la tête de deux petits Etats, alors que BJP dirige déjà les trois quarts des régions indiennes, et voit dans cette nouvelle victoire un tremplin pour les élections nationales de l'an prochain.

Mais la situation peut se renverser : si le BJP n'obtient pas la majorité absolue, le parti du Congrès est déjà prêt à former un gouvernement d'alliance avec un plus petit parti régional. La décision finale revient au gouverneur du Karnataka, qui est un ancien membre du BJP.

Chronologie et chiffres clés