rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

Afghanistan Terrorisme

Publié le • Modifié le

Afghanistan: un attentat-suicide meurtrier frappe un centre électoral de Kaboul

media
Un homme examine les lieux de l'attentat-suicide dans un centre électoral de Kaboul, le 22 avril. REUTERS/Omar Sobhani

Un attentat-suicide a visé ce dimanche 22 avril un centre d'enregistrement pour les élections législatives à Kaboul. Le dernier bilan fait état d’au moins 48 morts et 112 blessés. Cette attaque, revendiquée par le groupe Etat islamique, vient confirmer les risques de violences redoutées à l'occasion du scrutin prévu en octobre.


Des dizaines de personnes faisaient la queue devant une école primaire utilisée comme centre d’inscription sur les listes électorales. Il était près de 9 heures, heure locale, quand un kamikaze, à pied, s’est fait exploser au milieu de ces hommes et de ces femmes qui attendaient leur pièce d’identité.

La rue, située dans un quartier à majorité chiite, dans l’ouest de Kaboul, est jonchée de débris de verres, de flaques de sang… La pièce d’identité d’une femme voilée gît au sol, au milieu des débris et près d’une voiture carbonisée, rapporte notre correspondante dans la capitale afghane, Sonia Ghezali.

Des témoins racontent avoir tenté d’évacuer les victimes, ramassant également des morceaux de corps de femmes et d’enfants éparpillés à plus de 100 mètres à la ronde, alors que des pompiers sur place nettoient les façades des bâtisses aux vitres brisées à coups de jets. Les habitants du quartier affluent, affligés et en colère.

REPORTAGE
J’étais en voiture au bout là. Je venais m'inscrire avec ma carte d'identité et j’ai vu l’explosion. On est allé ensuite récupérer des bras, des jambes, des morceaux de corps qui se trouvaient dans les cours des 5 bâtiments voisins.
Attentat de l'EI dans un centre d'enregistrement pour les élections législatives à Kaboul 22/04/2018 - par Sonia Ghezali Écouter

« C’est la communauté chiite qui est une nouvelle fois visée », s’écrit un homme. « Mais cela ne nous empêchera pas d’aller voter », affirme-t-il, les poings serrés. « Nous ne nous résignerons pas », dit un autre. « Ils pourront recommencer à nous attaquer, nous irons quand même voter », assure un résidant, qui se trouvait au bout de la rue, quand l’explosion a retenti. Il se rendait aussi au centre d’enregistrement électoral.

Il s'agit du premier attentat à Kaboul contre un centre préparant les listes électorales en vue des législatives du 20 octobre, depuis le début des inscriptions le 14 avril. Mais deux autres centres d'inscription ont été pris pour cible en province au cours de la semaine écoulée.

Afghanistan: élections législatives en octobre malgré la situation précaire

Chronologie et chiffres clés