rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

Inde Cinéma Justice Santé animale Culture

Publié le • Modifié le

Inde: une star de Bollywood condamnée à 5 ans de prison pour la mort d’antilopes

media
Le célèbre acteur de Bollywood Salman Khan (en noir) arrive au tribunal à Jodhpur, dans le Rajasthan, ouest de l'Inde, le 5 avril 2018. REUTERS/Stringer

En Inde, l’affaire Salman Khan défraie la chronique et domine tous les médias. La superstar de Bollywood a été condamnée ce jeudi 5 avril à cinq ans de prison ferme. Il était accusé d’avoir abattu des antilopes protégées en 1998. Salman Khan est l’un des dix acteurs les plus payés au monde, et ce n’est pas la première fois qu’il fait face à la justice, notamment pour des soupçons de violences conjugales ou pour la mort d'un sans-abri.


L’acteur de 52 ans est célébré dans toute l’Inde pour les rôles de macho au torse nu et musculeux, qu’il a interprétés dans plus de 100 films et émissions télévisées depuis les années 1980. Il est aussi connu pour ses revenus faramineux – 37 millions de dollars gagnés rien qu’en 2017 -, ainsi que pour des accusations de violences physiques par plusieurs ses conquêtes amoureuses également.

Mais Salman Khan l’est également pour ses démêlés avec la justice : il y a trois ans, Salman Khan était blanchi – après avoir d’abord écopé de cinq ans de prison – dans l’affaire de la mort d’un sans-abri, qu’il était accusé d’avoir écrasé avec sa voiture, avant de prendre la fuite. Un acquittement qui est actuellement contesté devant la Cour suprême.

La superstar de Bollywood a aussi été brièvement mise en prison il y a deux ans pour avoir tué en 1998 des gazelles protégées, avant d'être libérée en appel. L’affaire qui a été jugée aujourd’hui – la mort d’antilopes protégées - a eu lieu lors de la même chasse. Devant le tribunal, des centaines de policiers étaient déployées pour contenir tous les admirateurs de Salman Khan. Ce qui ne l’a pas empêché de prendre cinq ans ferme – une peine qui sera suspendue s’il fait appel. Les quatre autres stars qui participaient à l’expédition ont, elles, été relaxées faute de preuve.

Chronologie et chiffres clés