rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

Pakistan

Publié le • Modifié le

Pakistan: arrestation d'un gang trafiquant du liquide céphalo-rachidien

media
A Hafizabad, dans le Penjab (photo d'illustration) Arif Ali / AFP

Un trafic de liquide céphalo-rachidien a été démantelé ce lundi 12 février dans l'est du Pakistan


Avec notre correspondante à Islamabad, Solène Fioriti

A l'origine de l'escroquerie, la pauvreté. Les victimes étaient toutes des femmes, trop démunies pour payer la dot leur permettant de se marier. La police d'Hafizabad, dans la province du Pendjab, a arrêté en début de semaine un gang qui leur promettait de l'argent contre une ponction lombaire.

Les cinq malfaiteurs, quatre hommes et une femme, devaient ensuite revendre le liquide céphalo-rachidien au marché noir pour être utilisé lors de transplantations osseuses. Le profit était dérisoire, 40 000 roupies, moins de 300 euros, pour quinze prélèvements.

La presse pakistanaise fait état de seize victimes. Le chiffre de 90 est même avancé, dont certaines seraient désormais handicapées, aucune règle médicale n'ayant été respectée.

Le Pakistan, avec ses inégalités criantes, est depuis longtemps connu pour son trafic d'organes. En juin dernier, un groupe de médecins avait été arrêté à Lahore, la deuxième ville du pays, alors qu'ils étaient en train de greffer deux reins en tout illégalité.

Les donneurs, pakistanais, et les deux clients, des citoyens d'Oman, étaient encore endormis sur les tables d'opération. Les autorités pensaient alors avoir franchi un cap dans la lutte contre le trafic d'organes.

Chronologie et chiffres clés