rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

Chine Commerce et distribution Société Internet Technologies

Publié le • Modifié le

Chine: les très bonnes affaires d’Alibaba pour la Journée des célibataires

media
Jack Ma, numéro un du groupe chinois Alibaba, le 10 novembre 2017 à Shanghai pour le lacement de la journée des célibataires. REUTERS/Aly Song

En Chine, le 11-Novembre n'est pas un jour férié comme en France, mais il est célébré comme « la fête des célibataires ». En 2009, le géant de l'e-commerce chinois Alibaba avait eu l'idée de transformer cette journée en gigantesque fête commerciale et de proposer à cette occasion d'énormes soldes sur ces sites de ventes en ligne. C'est désormais la plus grande journée de shopping au monde.


Il n'y a pas de fête de la Saint-Valentin en Chine, mais qu'à cela ne tienne, il y a le jour des célibataires. Et c'est ce samedi 11 novembre. 11-11 constitue en effet une addition du chiffre 1 très symbolique dont s'est emparé, il y a huit ans, le géant du commerce en ligne Alibaba.

Chaque année, la plateforme chinoise propose des soldes record. Ce samedi, des articles en tous genres vont s'arracher sur la plateforme d'achats. Des vêtements, des appareils électroniques et même des voitures ! Les Chinois sont de fervents adeptes de l'e-commerce.

Vendredi, notre correspondante à Shanghai, Angélique Forget, a assisté à la soirée de lancement de cet événement commercial. Une cérémonie en grande pompe, un « show » de quatre heures retransmis en direct à la télé.

L'artiste américaine Nicole Kidman en compagnie de l'entrepreneur chinois Jack Ma, lors du lancement de la journée des célibataires 2017 à Shanghai. REUTERS/Aly Song

« C’est mieux que l’an dernier ! »

A minuit, top chrono ! Le compteur est lancé, le montant total des ventes s'affiche en temps réel sur un écran géant. Très vite, les chiffres s’emballent. En deux minutes à peine, un milliard d’euros a été dépensé. Lei, ingénieur chez Alibaba, a les yeux rivés sur l’écran. « C’est très bien ! C’est parfait ! C’est mieux que l’année dernière ! », s'enthousiasme-t-il.

Sur la scène, les stars internationales défilent : Nicole Kidman, Pharell Williams, Jessie J. Cette stratégie voulue par Jack Ma, le patron d’Alibaba, vise à donner une ampleur planétaire à l’événement selon l’une de ses employées.

« Comme Jack Ma, qu’on appelle ici "Professeur Ma", l’a dit, tout ce qui compte, c’est de faire encore plus de business, et faire la promotion de produits dans d’autres pays, ça permet au business de grossir ! », explique-t-elle.

Lancement du jour des célibataires d'Alibaba à Shanghai, le 11 novembre 2017. REUTERS/Aly Song

Plus fort que le « Black Friday »

L'année dernière, le géant chinois du e-commerce a gagné plus de 16 milliards d'euros en une seule journée, selon le cabinet Boston Consulting Group. Ce succès montre l'importance d'Internet pour les Chinois. Ils sont 710 millions à surfer sur le Web, soit 20 % du total mondial.

Les ventes de la fête des célibataires dépassent aujourd’hui celles du « Black Friday », un jour de soldes record aux Etats-Unis. Cette année, Alibaba parie sur 500 millions d’acheteurs. Zenhai Hu, une célibataire de 30 ans, en fait partie. Ce samedi, elle dépense sans compter.

« Le 11 novembre, dit-elle, j’achète toujours plein de choses. Cette année, j’ai prévu d’acheter pour 650 euros de produits. Je suis plutôt du genre à choisir à l’avance ce que je vais acheter mais si je vois des choses qui me plaisent au dernier moment, je pourrai aussi les acheter ! »

L'e-commerce en Chine, c'est plus que les Etats-Unis et la France réunis. Pour une grande partie de la population chinoise, l'e-commerce est la porte d'entrée vers les marques moins distribuées en Chine qu'elles ne peuvent l'être dans nos pays. Mais c'est aussi un canal de divertissement, là où l'e-commerce dans le monde occidental est tout entier tourné sur l'efficacité maximum, permettre au consommateur d'acheter le plus grand nombre de produits le plus vite possible. Le monde de l'e-commerce en Chine s'est construit de manière complètement différente, autour d'un parcours de découverte de nouveaux produits, d'achats d'impulsion. Cela en fait bien plus qu'un canal de vente
Nicolas de Bellefond, Boston Consulting Group 11/11/2017 - par Ariane Gaffuri Écouter

→ Écouter sur RFI : Grand reportage

Au pays des 30 millions de célibataires

Alibaba : ces Chinois qui cherchent le trésor sur Internet

Chronologie et chiffres clés