rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

Malaisie

Publié le • Modifié le

Incendie d'une école religieuse à Kuala Lumpur

media
Les secours s'organisent devant l'école Tahfiz Darul Quran Ittifaqiyah, située dans le quartier de Datuk Keramat, à majorité malaise à Kuala Lumpur, le 14 septembre 2017. REUTERS/Lai Seng Sin

Vingt-quatre personnes, pour la plupart des adolescents, ont péri dans l'incendie d'une école religieuse à Kuala Lumpur. Il s'est produit dans le centre de la capitale malaisienne,   peu avant l'aube   dans le quartier de Datuk Keramat, à majorité malaise. Une enquête est en cours. Les autorités parlent de l'un des pires drames qu'ait connu le pays au cours des 20 dernières années.


Le feu a pris peu avant l'aube dans l'école religieuse Tahfiz Darul Quran Ittifaqiyah, située dans le quartier de Datuk Keramat à Kuala Lumpur, probablement dans des chambres de l'établissement. Vingt-quatre personnes ont péri, dont vingt-deux étudiants adolescents âgés de 13 à 17 ans et deux enseignants.

Si les pompiers se sont rapidement rendus sur les lieux, seuls cinq adolescents ont été sauvés. Pris au piège par des grilles en métal, ils n’ont pas pu sortir du bâtiment en feu.

Les raisons du sinistre ne sont pas encore connues. Un court-circuit pourrait être à l'origine du drame. Le ministre des Territoires a expliqué aux journalistes que cette école religieuse n'avait pas de licence d'exploitation des autorités locales, rapporte notre correspondante à Singapour, Margaux Bédé. Le quotidien malaisien The Star indique que depuis 2015, 211 incendies ont été recensés dans de tels établissements.

Selon les responsables locaux, il s'agit de l'un des pires drame de ces dernières années en Malaisie.

(avec AFP)