rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

Malaisie Birmanie Réfugiés

Publié le • Modifié le

Malaisie: les réfugiés rohingyas manifestent à Kuala Lumpur

media
Des réfugiés de la minorité musulmane rohingya ont manifesté devant l'ambassade birmane à Kuala Lumpur, le 8 septembre 2017. REUTERS/Lai Seng Sin

Une manifestation en soutien aux Rohingyas s'est tenue ce vendredi 8 septembre à Kuala Lumpur en Malaisie. Persécutée par le pouvoir en Birmanie, cette minorité musulmane fuit vers les pays voisins. Selon le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés, au moins 18 500 Rohingyas ont traversé la frontière en cinq jours suite aux combats qui ont éclaté la semaine dernière entre l’armée birmane et les rebelles de cette communauté.


Avec notre correspondante dans la région,  Margaux Bédé

C’est à 15 h, heure locale, devant l’ambassade de la Birmanie à Kuala Lumpur, que Khairy Jamaluddin, le chef des jeunes UMNO, plus important parti politique de Malaisie, a appelé la population à manifester son soutien aux Rohingyas. Un soutien que le chef du parti a voulu le plus large possible, même sur Internet. Le hashtag #tearsforRohingya (« larmes pour les Rohingyas ») a été lancé à cette occasion.

Kasim, un internaute qui n'a pas pu assister à la manifestation, alerte sur Twitter : « Un peuple est massacré. Réveille-toi le monde. » Depuis le 25 août, plus de 123 000 Rohingyas ont fui la Birmanie pour gagner le Bangladesh. Quelque 60 000 se trouveraient en Malaise. Un rapport de l’ONU daté du 3 février fait état d’exactions meurtrières, d’assassinats d’enfants, de torture et de viols subis par les Rohingyas.

De son côté, le ministre malaisien de la Défense, Datuk Seri Hishammuddin Hussein a annoncé jeudi qu’un plan pour venir en aide aux Rohingyas allait être mis au point. Le ministre malaisien des Affaires étrangères, Reezal Merican Naina Merican, a rappelé pour sa part que « la Malaise ne pourrait pas agir seule. Ce problème demande une coopération de plusieurs pays. »

Chronologie et chiffres clés