rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

Chine Catastrophes naturelles Tourisme

Publié le • Modifié le

Chine: après le séisme du Sichuan, les professionnels du tourisme sont inquiets

media
Allée touristique à Jiuzhaigou, dans le Sichuan, après le tremblement de terre du mardi 8 août 2017. REUTERS/Thomas Peter

Après le séisme qui a frappé mardi la province chinoise du Sichuan, faisant 20 morts selon un bilan officiel, les professionnels du tourisme s’inquiètent pour leur avenir. Cette zone reculée vit en très grande partie des visiteurs qui affluent chaque année vers le parc naturel Jiuzhaigou.


Avec notre correspondante à Pékin,  Heike Schmidt

Des trous béants là où il y avait des routes, des pans entiers de forêt à terre et les célèbres lacs à l’eau turquoise transformés en flaques boueuses. Le séisme a défiguré l’un des plus beaux paysages de Chine, admiré par 5 millions de touristes l’an passé.

Les professionnels du tourisme tentent tant bien que mal de garder le moral, à l'image de Zhang Dianyou, responsable d’un groupe hôtelier, qui rappelle qu'il y a « encore de nombreuses répliques, des glissements de terrain ».

« Les façades des hôtels sont lézardées, les tuiles sont tombées, mais si on rénove le plus rapidement les hôtels et si les répliques s’arrêtent, les visiteurs pourront bientôt revenir », dit-il.

Et de positiver : « Bien sûr qu’il y aura une chute du nombre de touristes, mais dans un an, le parc en accueillera à nouveau. Les paysages restent toujours beaux. Nous avons déjà connu deux séismes dans le passé, nous restons donc confiants, le parc continuera à attirer des touristes. »

Ce haut plateau tibétain est considéré comme l'une des zones sismiques les plus actives de Chine. Il y a deux mois, un glissement de terrain non loin a fait plus de 80 morts. En 2008, un tremblement de terre avait fait 87 000 morts et disparus, à seulement 200 km du parc Jiuzhaigou.

Chronologie et chiffres clés