rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

Afghanistan Terrorisme EI

Publié le • Modifié le

Afghanistan: attaque meurtrière contre une mosquée chiite à Hérat

media
L'attaque contre une mosquée chiite d'Hérat a eu lieu peu avant la dernière prière du jour, mardi 1er août 2017. REUTERS/Mohammad Shoib

Une mosquée chiite à Hérat, dans l’ouest de l’Afghanistan, a été ce mardi 1er août la cible d’un attentat. Le bilan s'élève à au moins une trentaine de morts et des dizaines de blessés. Un bilan qui pourrait s'alourdir.


Avec notre correspondante à Kaboul, Sonia Ghezali

L’attentat a eu lieu peu avant la cinquième et dernière prière du jour. La mosquée était bondée lorsque deux assaillants ont lancé l'attaque. L'un d'eux s'est fait exploser devant l'entrée. Le second, armé d'un fusil, a ouvert le feu sur les nombreux fidèles rassemblés dans la salle de prière vers 20h, heure locale.

Des témoins évoquent un véritable massacre. Les victimes ont été emmenées vers les hôpitaux les plus proches où ont également afflué des dizaines de personnes faisant don de leur sang.

Cette attaque en rappelle une autre survenue il y a près de deux mois, en juin dernier. Une bombe dissimulée sur une moto avait explosé à quelques mètres de la grande mosquée historique d'Hérat, un haut lieu de culte de la minorité chiite. Sept personnes avaient été tuées, plus d'une dizaine d'autres blessées. L'organisation Etat islamique avait revendiqué l'attentat.

Le groupe terroriste, qui s'est attaqué à l'ambassade d'Irak à Kaboul lundi 31 juillet, s'en prend régulièrement à la minorité chiite en visant ses mosquées ou ses rassemblements comme il y a un an, lors d'une manifestation pacifique de la communauté hazara. Quatre-vingts personnes avaient été tuées, plus de 300 autres blessées lors de cette attaque kamikaze. Depuis son implantation dans l'est de l'Afghanistan en janvier 2015, le groupe EI multiplie ses attaques et ne cesse de s'étendre notamment dans le nord du pays.

Chronologie et chiffres clés