rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

Corée du Nord Etats-Unis

Publié le • Modifié le

Corée du Nord: pourquoi l'Américain Otto Warmbier est-il revenu dans le coma?

media
L'étudiant Otto Warmbier avait été condamné par Pyongyang à 15 ans de travaux forcés lors d'un procès très médiatisé. Mandatory credit REUTERS/Kyodo Mandatory credit REUTERS/Kyodo

Que s'est-il passé avec Otto Warmbier, étudiant américain rapatrié aux Etats-Unis dans le coma après sa détention en Corée du Nord—? Pour l'instant, les médecins qui traitent le jeune homme ne peuvent pas donner d'explication. L'étudiant de 22 ans, condamné pour vol, a passé plus d'un an et demi en détention. Il souffre aujourd'hui de graves lésions neurologiques. Les Etats-Unis tentent de faire libérer les trois autres Américains encore détenus par Pyongyang.


Vêtu de la veste que portait son fils lors d'une confession très médiatisée par Pyongyang, Fred Warmbier dénonce d'un ton calme le régime nord-coréen, dans une conférence de presse organisée jeudi 15 juin à Cincinatti. « Il n'y a aucune excuse à la façon dont notre fils a été traité », déclare-t-il.

Arrêté début 2016 lors d'un voyage organisé, le jeune homme avait été condamné à 15 ans de travaux forcés par la Cour suprême nord-coréenne. Motif : le vol d'une affiche de propagande. Les autorités locales l'ont accusé d'« activités hostiles » et de « complot contre l'unité de la Corée du Nord ». Son procès avait duré moins d'une heure.

Les causes du coma restent floues

Selon les autorités nord-coréennes, Otto Warmbier est tombé dans le coma après avoir contracté le botulisme, une affection neurologique, et pris un somnifère. Une affirmation démentie jeudi par l'équipe médicale de Cincinnatti, où l'étudiant est hospitalisé. Aucune trace de botulisme n'a été trouvée dans son organisme.

Pour l'instant, les causes du coma restent inconnues. Mais d'après le neurologue Daniel Kanter, ce type de lésions est normalement la conséquence d'un arrêt cardio-respiratoire. Selon les services de renseignements américains, Otto Warmbier aurait été battu en prison.

Chronologie et chiffres clés