rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

Japon Terrorisme JO 2020

Publié le • Modifié le

Terrorisme: polémique autour d'une loi visant à protéger les JO de Tokyo 2020

media
Un site en construction dans la capitale japonaise en vue des Jeux olympiques de Tokyo 2020, le 23 mai 2017. REUTERS/Issei Kato

Le Parlement japonais a adopté un texte pour lutter contre le terrorisme en vue des Jeux olympiques de Tokyo 2020. Cette loi est vivement décriée par les associations de défense des droits de l'homme, qui estiment qu'elle porte atteinte aux libertés individuelles garanties par la Constitution.


Avec notre correspondant à Tokyo,  Frédéric Charles

L'ordre des avocats japonais s'inquiète de l'inclusion dans cette loi d'une liste de délits qui n'ont aucun rapport avec le terrorisme ou le crime organisé comme la participation à des courses de hors-bord sans permis, ou le vol de plantes dans des zones naturelles protégées. Selon le ministre de la Justice une personne visitant un parc avec une carte et des jumelles peut, à la limite, être arrêtée sous le soupçon de préparation à un attentat terroriste.

L'objectif risque d'être détourné, selon l'ordre des avocats japonais, pour faciliter la mise sous écoute arbitraire de citoyens opposés aux pratiques du gouvernement. Le nouveau texte rappelle les lois de préservation de l'ordre public des années 1930 et 1940, à l'epoque de la fascisation du Japon, estiment des universitaires et des journalistes. Des citoyens étaient alors arrêtés pour leur refus de la guerre, des délits politiques, la revendication de droits sociaux...

Dans une lettre récente, le rapporteur spécial des Nations unies sur la vie privée, Joseph Cannataci, n'a pas caché au gouvernement japonais son inquiétude. Cette loi est floue, dit-il, et peut restreindre la protection de la vie privée des gens, ainsi que la liberté d'expression. Le Japon est déjà l'un des pays les plus policés et les plus sûrs du monde.

→ Á relire : L’Afrique a défini sa «stratégie gagnante» pour les JO 2020