rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
  • Les dirigeants de la gymnastique américaine démissionnent après un scandale sexuel (officiel)
  • Etats-Unis: les démocrates acceptent un compromis pour mettre fin au «shutdown» (sénateur)
  • Emissions de gaz à effet de serre: la France n'a pas tenu ses objectifs en 2016 (chiffres officiels)
  • Prisons françaises: les syndicats de surveillants appellent à poursuivre le blocage mardi
  • Prisons françaises: les négociations entre syndicats et ministère de la Justice se poursuivront mardi (Nicole Belloubet)
  • Syrie: 54 combattants kurdes et rebelles pro-turcs tués dans la bataille d'Afrin (OSDH)
  • RCA: le leader anti-balaka, le général Andilo, condamné aux travaux forcés à perpétuité
  • France/Usine Toyota d'Onnaing: Macron évoque un investissement de 300 millions d'euros
  • Afrique du Sud: l'ANC confirme «discuter» du départ anticipé du président Jacob Zuma sans lui fixer cependant de «date butoir»
  • Les Etats-Unis ne «permettront jamais» à l'Iran d'avoir l'arme nucléaire, déclare Mike Pence à Jérusalem
  • Les Etats-Unis exhortent les Palestiniens à reprendre les négociations (Mike Pence)
  • Radio France: le CSA va auditionner Mathieu Gallet le 29 janvier, décision le 31 (communiqué)

Pakistan Terrorisme

Publié le • Modifié le

Pakistan: un attentat suicide fait sept victimes à Lahore

media
Des experts examinent le site de l'explosion qui a ciblé des véhicules de recenseurs à Lahore, au Pakistan, le 5 avril 2017. REUTERS/Mohsin Raza

A Lahore, au Pakistan, un attentat suicide visant une équipe de recensement a fait 7 morts et 17 blessés. Le comptage de la population, administré conjointement par le pouvoir civil et l’armée, s’effectue pourtant sous très haute sécurité.


Avec notre correspondant régional,  Michel Picard

C’était la pire crainte des autorités pakistanaises concernant le grand recensement - le premier depuis 19 ans - lancé le 17 mars 2017 : qu’une de ses équipes soit prise pour cible.

Ce matin, le convoi de deux véhicules de recenseurs circulait dans une rue de Lahore, capitale culturelle du pays, lorsqu’une très violente explosion a tué plusieurs civils et des militaires qui assuraient leur sécurité. Conséquence immédiate : les observateurs internationaux sont confinés dans leurs hôtels et ne surveilleront pas les opérations aujourd’hui.

Le ministre de la justice du Pendjab, dont Lahore est la capitale, a confirmé avec prudence que « selon les premières constations, il semblerait que ce soit un attentat ». Ce qui risque de créer un traumatisme au sein des dizaines de milliers d’agents recenseurs qui vont désormais arpenter la peur au ventre le terrain jusqu’au 25 mai.

Ce premier décompte de la population depuis 19 ans, pourtant très sécurisé, avait déjà par le passé été repoussé plusieurs fois alors qu’il est censé être effectué tous les dix ans. L’interrompre ou le repousser constituerait un grave problème démocratique en vue des législatives de l’an prochain car la répartition des sièges à l’Assemblée nationale se fait en fonction du dernier recensement de 1998, tout comme l'allocation des envelopes fédérales.

A l’époque, la population était chiffrée à 134 millions alors qu’on l’estime aujourd’hui à 200 millions.

Chronologie et chiffres clés