rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

Afghanistan Talibans

Publié le • Modifié le

Afghanistan: accalmie après la percée des talibans dans la région de Kunduz

media
Les forces afghanes se préparant au combat, dans le nord de la province de Kunduz, le 20 août 2016. BASHIR KHAN SAFI / AFP

Les talibans continuent leurs offensives dans tout l'Afghanistan. Après la région du Helmand, c’est au tour de Kunduz d’être le théâtre de nouveaux combats entre les insurgés et les forces gouvernementales. Les insurgés se sont emparés samedi 20 août 2016 d'un important district proche de la capitale provinciale, déjà tombé entre leurs mains en septembre 2015, avant d’être repris par l’armée. Ce dimanche, au lendemain de la percée talibane, la situation semble sous le contrôle de l’armée. Mais pour combien de temps ?


Avec notre correspondante à Kaboul,  Mélanie Kominek

Ce dimanche, le calme semble être revenu autour de la petite ville de Khanabad. Les routes restent paralysées, mais la population paysanne - toujours choquée - continue de fuir vers la capitale provinciale de Kunduz, située à 30 km des combats. La veille, les talibans ont lancé une offensive surprise dans la région, laissant en déroute les forces afghanes positionnées sur place. Selon les forces spéciales, un déploiement exceptionnel de 300 hommes aurait repris le contrôle des opérations.

La situation semble donc apaisée ce dimanche, mais cette progression de la part des insurgés sème la panique dans la région. La veille, la prison locale a été évacuée vers l’aéroport, tandis que des centaines de familles sont restées piégées au milieu des combats. Une fois de plus, les talibans s’attaquent à cette région agricole située dans le nord du pays et contribuant à elle seule aux deux tiers de la production de riz en Afghanistan. En mettant en péril le pilier de l’économie local, les talibans s’attaquent au système économique du pays tout entier.

→ À relire : Vers une attaque talibane dans la capitale provinciale du Helmand ?

Chronologie et chiffres clés