rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
  • L'usine Lubrizol de Rouen a partiellement redémarré samedi 14 décembre (direction)
  • Liban: nouveau report des consultations pour désigner un Premier ministre (présidence)
  • Grève en France: plus de 620 km de bouchons en Ile-de-France
  • Unionistes et républicains reprennent le dialogue ce lundi pour tenter de sortir l'Irlande du Nord du blocage politique
  • Le négociateur américain Stephen Biegun rejette tout ultimatum nord-coréen mais laisse la porte ouverte à de nouvelles négociations
  • Séisme aux Philippines: le bilan est monté à trois morts, à Mindanao, les recherches se poursuivent

Venezuela Juan Guaido

Publié le • Modifié le

Venezuela: des proches de l'opposant Juan Guaido soupçonnés de corruption

media
Juan Guaido, président autoproclamé par intérim du Venezuela, lors d'une session à l'Assemblée nationale à Caracas, le 16 juillet 2019 (Photo d'illustration). REUTERS/Manaure Quintero

Des proches de l’opposant Juan Guaido, reconnu comme président par intérim par une cinquantaine de pays, sont soupçonnés d’avoir été corrompus par un riche entrepreneur colombien proche du gouvernement de Nicolas Maduro. Un nouveau scandale qui divise l’opposition de Juan Guaido et l’affaiblit un peu plus.


De notre correspondant à CaracasBenjamin Delille

Selon le site d’investigationArmando.info, neuf députés proches de Juan Guiado ont tenté d’user de leur influence en Colombie et aux États-Unis pour défendre un chef d’entreprise colombien accusé de blanchiment d’argent.

Le plus gênant, c’est que cet entrepreneur, Carlos Lizcano, est lié au programme Clap, un programme du gouvernement de Nicolas Maduro pour fournir de la nourriture subventionnée au plus nécessiteux.

Avec deux autres entrepreneurs colombiens, Carlos Lizcano aurait surfacturé les importations de denrées destinées à ce programme. La justice américaine, qui a sanctionné les trois acolytes, les accuse d’avoir ensuite blanchi l’argent surfacturé.

Les Vénézuéliens ne croient plus en l’opposition

C’est là qu’interviennent les députés d’opposition : ils auraient demandé à la justice américaine d’être « indulgente ».

Ce scandale fait tache pour l’opposition qui ne cesse de dénoncer « la corruption » du gouvernement de Nicolas Maduro. Son chef Juan Guiado a annoncé l’ouverture d’une commission d’enquête parlementaire. « Je ne permettrai pas que la corruption mette en péril des années de travail et de sacrifices de parlementaires et de citoyens engagés pour le changement et pour la lutte », dit-il.

Seulement, le mal est fait. Après des mois de manifestations sans succès, les Vénézuéliens ne croient plus en l’opposition dirigée par Juan Guiado et ce scandale ne devrait pas aider à les réconcilier.

►À lire aussi [Reportage] Venezuela: mobilisation en demi-teinte pour l’opposant Juan Guaido

Chronologie et chiffres clés