rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

États-Unis Donald Trump Chine Commerce et Echanges Diplomatie

Publié le • Modifié le

Donald Trump repousse une nouvelle hausse des taxes sur les produits chinois

media
Le président Donald Trump dans le bureau ovale à Washington, le 11 septembre 2019. NICHOLAS KAMM / AFP

Le président américain a annoncé mercredi 11 septembre une pause dans la guerre commerciale entre Washington et Pékin, reportant la hausse de droits de douane sur 250 millions de dollars. Un « signe de bonne volonté », a-t-il tweeté avant les célébrations des 70 ans de la République populaire.


C’est un « signe de bonne volonté », a tweeté Donald Trump accordé à la demande du vice-premier ministre chinois et négociateur en chef de Pékin, Liu He. Cela pour une occasion spéciale : les célébrations du 70e anniversaire de la République populaire.

Report de deux semaines

Cette nouvelle hausse de 25% à 30% des droits de douane américains portait sur 250 milliards de dollars d’importations chinoises et elle sera reportée de deux semaines, entre le 1er et le 15 octobre, nous explique notre correspondant à San Francisco, Éric de Salve. De son côté, la Chine avait annoncé un peu plus tôt l’annulation de droits de douane supplémentaires sur seize catégories de produits américains.

Derrière ces signes de détente dans la guerre commerciale acharnée que se livrent les deux premières économies de la planète depuis 18 mois, les menaces planent toujours. Les discussions entre Washington et Pékin doivent reprendre début octobre pour la première fois depuis mai à un niveau ministériel.

Report « bienvenu », selon Pékin

Si aucun accord n’est toutefois trouvé d’ici la fin de l’année, Donald Trump entend toujours surtaxer la quasi-totalité des importations chinoises aux États-Unis.

Du côté de l’Empire du Milieu, l’annonce intervient à la veille du long week-end de la fête de la lune, le vendredi 13 septembre étant férié en Chine. Elle vient également après un premier pas fait quelques heures plus tôt par Pékin, nous explique notre correspondant à Pékin, Stéphane Lagarde : la Chine a en effet accordé mercredi 11 septembre une dérogation à 16 types de produits américains, qui sont exemptés temporairement de droits de douane supplémentaires. Notamment des lubrifiants sans pétrole, des produits pharmaceutiques ou encore de l’alimentation pour poissons.

Le report américain « est bienvenu », affirme le quotidien officiel Global Times jeudi 12 septembre dans son éditorial, et cela « doit être considéré comme un signe positif pour les négociations commerciales à venir ». Beaucoup misent d’ailleurs sur un nouveau rendez-vous entre les deux parties avant le 15 octobre prochain. Soit exactement la date du report fixé par le président américain.

Chronologie et chiffres clés